Marie-Guite Dufay se mobilise pour l’avenir de la liaison Lyria Berne-Paris

Publié le 03/10/2012 - 18:20
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:36

La direction régionale de la SNCF venant d’informer Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional de Franche-Comté, d’une hypothèse de suppression, en décembre 2013, de la liaison Lyria Berne-Paris via Neuchâtel et Pontarlier, celle-ci fait part ce mercredi 3 octobre, par un communiqué, de son "inquiétude" à ce sujet et des mesures qu'elle engage. 

1301412077.jpg
Marie-Guite Dufay, présidente du conseil régional ©carvy

Suppression ?

PUBLICITÉ

Le communiqué de Marie-Guite Dufay :

« Un premier TGV Lyria avait déjà été supprimé sur cette ligne en 2009, ce qui avait imposé la mise en place d’une liaison TER de substitution entre Neuchâtel et Frasne. 

Cette perspective, qui contredit toutes les assurances données par Lyria et la SNCF au cours des dernières années, aurait des conséquences très graves sur le secteur de Pontarlier, qui ne disposerait plus de liaison directe avec la Capitale.  

Marie-Guite Dufay souhaite que cette hypothèse donne impérativement et rapidement lieu à une large  concertation avec les élus des territoires concernés. Elle relève qu’un démenti a été donné il y a quelques jours quant au risque de création d’une desserte Lausanne-Paris via Genève, évoquée lors du dernier Conseil d’administration de la SNCF. La Présidente s’était alors adressée au Président de Lyria pour lui demander des explications. 

Face à cette situation, Marie-Guite Dufay organisera dans les prochains jours une réunion des élus suisses et français concernés, et demandera des précisions au Président de Lyria. « Je ne doute pas que la mobilisation des élus et des usagers soit très forte« , promet la Présidente du Conseil régional. 

Marie-Guite Dufay a d’ores et déjà interpelé Monsieur Guillaume Pépy, Président de la SNCF, principal actionnaire de Lyria, sur cette question.« 

 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Et si vous testiez le co-voiturage avec Ginko ?

Et si vous testiez le co-voiturage avec Ginko ?

Nouveau ! • Pour faciliter la mise en relation entre automobilistes qui rejoignent un même secteur dans les trajets du quotidien, l'opérateur de transports Kéolis Besançon Mobilités a alncé à la rentrée Ginko Voit', un service de covoiturage de proximité sous forme d'application, un peu comme un Blablacar local mais gratuit...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.15
légère pluie
le 18/10 à 0h00
Vent
3.14 m/s
Pression
1014.45 hPa
Humidité
96 %

Sondage