Meurtres d'homosexuels dans le Grand Est : les familles ne font pas appel du non-lieu

Publié le 02/04/2014 - 09:47
Mis à jour le 02/04/2014 - 09:49

Un non-lieu a été rendu le 21 mars 2014 par le juge d'instruction de Montbéliard dans l'affaire des meurtres d'homosexuels du Grand Est, pour laquelle Nicolas Panard avait été mis en cause avant d'être blanchi. Les familles des victimes n'ont pas fait appel de se non-lieu, au terme du délai légal. L'affaire Panard est définitivement close.

PUBLICITÉ

Le résumé de l’affaire ci-dessous

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

La Cour de cassation a rejeté ce mercredi 18 septembre 2019 le pourvoi formé par le parquet général contre le maintien en liberté du Dr Frédéric Péchier, anesthésiste de Besançon soupçonné de dizaines d'empoisonnements, qui reste donc libre, a-t-on appris de source proche du dossier et auprès de son avocat.

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Un homme de 22 ans a été mis en examen et placé en détention provisoire lundi 26 août 2019 pour avoir mortellement frappé son demi-frère aîné âgé de 33 ans samedi matin à Fuans dans le Haut-Doubs. Il était en permission de sortie au moment des faits, purgeant une peine dans la Meuse après des actes de violence. 

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.33
ciel dégagé
le 21/09 à 6h00
Vent
1.94 m/s
Pression
1018.78 hPa
Humidité
76 %

Sondage