Miss Prestige National n’aime pas les vaches...

Publié le 22/04/2014 - 09:33
Mis à jour le 22/04/2014 - 16:47

Julie Marsot a 18 ans. Cette jeune et joile Haute-saônoise a participé au concours de "Miss Prestige National" du comité de Geneviève de Fontenay. Elle a terminé première dauphine Haute-Saône 2013 et a participé à la finale régionale Franche-Comté. Jusque-là, pas de souci. Sauf que Julie se voit agricultrice. En formation dans la ferme de ses parents, elle n'a pas hésité à dire qu'elle aimait les vaches. On lui aurait déconseillé d'en reparler lors de l'éléction régionale. Apparemment, miss et agricultrice ne peuvent pas rimer aux yeux des organisateurs...

1604763_10201912460558585_9055087997114489302_n.jpg
Julie Marsot, première dauphine de miss Haute-Saône ©Julie Marsot

agricultrice mais pas miss !

PUBLICITÉ

Première dauphine de miss Haute-Saône 2013, Julie a pris la parole sur le podium pour parler de ses passions. Elle a notamment évoqué celle des vaches. Erreur. Les organisateurs lui auraient fait comprendre que ce n’était pas adéquat.

Séléctionée pour le concours au niveau régional, le comité de Geneviève de Fontenay lui aurait conseillé de ne pas parler de sa passion et de son projet professionnel : devenir agricultrice. Les organisateurs lui ont même préparé un petit texte pour qu’elle puisse exprimer son amour… de la nature.  Elle s’est executée mais aujourd’hui, elle le regrette… 

(Source : wikiagri.fr

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

À deux jours de la marche pour le climat samedi 21 septembre à Besançon, le groupe local EELV Grand Besançon met en garde dans un communiqué le groupe Alternatiba Besançon d'une forme de récupération politique à la veille des élections municipales de 2020. "Une marche pour sauver le climat n’est pas une marche de promotion d'un parti politique pour les municipales" estime Europe Écologie Les Verts.

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Rappel • L’état de catastrophe naturelle vient d'être reconnu pour la commune de Besançon au titre des inondations par remontée de nappe phréatique survenues entre le 22 janvier 2018 et le 28 janvier 2018. Les assurés victimes de ces inondations ont dix jours pour reprendre contact avec leur assurance.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.25
ciel dégagé
le 21/09 à 6h00
Vent
1.94 m/s
Pression
1018.78 hPa
Humidité
76 %

Sondage