Monoxyde de carbone : suivez les conseils de l’ARS Franche-Comté

Publié le 23/11/2012 - 12:02
Mis à jour le 23/11/2012 - 18:43

On ne le répétera jamais assez. Attention aux émanations de monoxyde de carbone. Chaque année, au cours de la période où l’on chauffe son logement, plusieurs milliers de personnes (70 en Franche-Comté en 2011) sont victimes en France d’une intoxication à ce gaz mortel sournois, puisqu’invisible, inodore et non irritant, entraînant près de 100 décès par an (heureusement aucun en Franche-Comté depuis 2009). A l'approche de l’hiver, l’ARS Franche-Comté rappelle les bons gestes à adopter.

monoxyde1.jpg
©dr

Prévention

PUBLICITÉ

Voici les conseils permettant de limiter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone dans l’habitat, selon l’ARS (Agence régionale de santé) Franche-Comté : 

Avant l’hiver, faire systématiquement intervenir un professionnel qualifié pour contrôler les installations

  • Faire vérifier et entretenir chaudières, chauffe-eau, chauffe-bains, inserts et poêles. Il est recommandé de signer un contrat d’entretien garantissant une visite annuelle de prévention (réglage, nettoyage et remplacement des pièces défectueuses) et un dépannage gratuit sur simple appel. 
  • Faire vérifier et entretenir les conduits de fumées (par ramonage mécanique).  Le conduit de cheminée doit être en bon état et raccordé à la chaudière. Il doit déboucher loin de tout obstacle qui nuirait à l’évacuation des fumées. 

 

Toute l’année et particulièrement pendant la période de chauffe, assurer une bonne ventilation du logement

  • Aérer le logement tous les jours pendant au moins 10 minutes, même quand il fait froid. 
  • Ne pas obstruer les entrées et sorties d’air (grilles d’aération dans les cuisines, salles d’eau et  chaufferies principalement). 

Si une pièce est insuffisamment aérée, la combustion au sein des appareils sera incomplète et émettra du CO. 

Utiliser de manière appropriée les appareils à combustion

  • Ne jamais faire fonctionner les chauffages d’appoint en continu. Ils sont conçus pour une utilisation brève et par intermittence uniquement. 
  • Respecter scrupuleusement les consignes d’utilisation des appareils à combustion (se référer au mode d’emploi du fabricant), en particulier les utilisations proscrites en lieux fermés (barbecues…). 
  • Ne jamais utiliser pour se chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero… 

 

En cas d’installation de nouveaux appareils (groupes électrogènes ou appareils à gaz) :

  • Ne jamais placer les groupes électrogènes dans un lieu fermé (maison, cave, garage…) :  ils doivent impérativement être installés à l’extérieur des bâtiments. 
  • S’assurer de la bonne installation et du bon fonctionnement de tout nouvel appareil à gaz avant sa mise en service et exiger un certificat de conformité auprès de l’installateur.

Les détecteurs de monoxyde de carbone : ce qu’il faut savoir 

Il existe sur le marché des détecteurs de monoxyde de carbone pour lesquels des procédures d’évaluation sont en cours. Cependant, ces détecteurs ne suffisent pas pour éviter les intoxications. La prévention des intoxications passe donc prioritairement par l’entretien et la vérification réguliers des appareils à combustion et conduits de fumée,  l’aération quotidienne, l’utilisation appropriée des groupes électrogènes et chauffage d’appoint, etc.

Des documents de prévention à votre disposition

Dans la continuité des actions menées depuis 2005, l’Inpes et le ministère en charge de la Santé diffusent, en cet automne 2012 et pendant tout l’hiver, un dépliant et une affiche afin de poursuivre l’information du grand public et de l’encourager à mettre en œuvre les bons gestes de prévention.

Ces documents seront diffusés aux réseaux institutionnels, par la Fédération des sapeurs-pompiers, aux chauffagistes et artisans par la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) et la Fédération française du bâtiment (FFB), aux bailleurs sociaux, aux fédérations professionnelles concernées (bâtiment, énergie combustible, fabricants de groupes électrogènes et chauffages d’appoint etc.) ainsi qu’aux mairies. Ils renvoient vers le site Internet www.prevention-maison.fr, où figure l’ensemble des informations de prévention sur les intoxications au monoxyde de carbone. 

Ce dépliant et cette affiche sont  également téléchargeables sur les sites www.inpes.sante.fr et www.prevention-maison.fr. Ils peuvent aussi être commandés via ces sites.

Que faire en cas d’accident ? : lire encadré ci-contre.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

recherche • C’est l’enjeu de recherches menées depuis dix ans déjà par le Professeur Olivier Adotévi et l’UMR 1098 Inserm/EFS/UFC de Besançon. L’équipe qu’il dirige a mis en place un vaccin thérapeutique anti-cancer universel, et non préventif,  appelé UCPVax, breveté en 2012. Les premiers essais cliniques ont été engagé depuis la fin de l'année 2016 au CHRU de Besançon

15 août : une semaine de dons en Franche-Comté

15 août : une semaine de dons en Franche-Comté

Pour l’EFS, le jour férié du 15 août représente 600 pochettes de sang en moins, rien qu’en Franche-Comté. Pour pallier à ce manque, il organise une semaine du don, jusqu'au 17 août, à Besançon, Belfort et dans plusieurs villages de la région. Un masseur sera même aux Hauts-du-Chazal...

Neuf astuces pour éviter les piqûres de moustiques…

Neuf astuces pour éviter les piqûres de moustiques…

Le soleil, la chaleur… Que de bons côtés dans l’été qui nous feraient presque oublier que cette saison est également synonyme d’invasion de moustiques. Chaque année, les femelles moustiques (car oui, ce sont elles qui nous piquent !) sont responsables de millions de boutons qui démangent. Après avoir essayé les prises ou les sprays, nous nous sommes demandés quels étaient les remèdes naturels anti-moustiques...

Ambroisie : Comment en venir à bout ?

Ambroisie : Comment en venir à bout ?

Depuis quelque temps, une tache d'ambroisie, plante très allergisante, a été repérée à Besançon. Elle sera rapidement arrachée par les autorités compétentes. Que doit-on faire si l'on est confronté à cette plante sur son terrain ? Un agent de Fredon Franche-Comté nous répond.

Santé : évitez l’hydrocution

Santé : évitez l’hydrocution

Choc thermique • L'été est chaud, c'est donc l'occasion de profiter des lacs et des piscines des environs pour se rafraîchir et se détendre. Mais attention à l'hydocution ! Après un bon barbecue et quelques verres de rosé au soleil, on pourrait avoir envie courir dans l'eau pour se rafraîchir... Les professionnels de la santé vous diront que c'est une très mauvaise idée ! Voici quelques précautions à prendre avant de plonger.

Un pic allergique à l’ambroisie prévu en août

Un pic allergique à l’ambroisie prévu en août

Après la canicule et les pluies de ce week-end, on pouvait croire que le pic des pollens était terminé… et bien c’était sans compter sur l'ambroisie… Des prélèvements sont d'ailleurs effectués dès ce mardi 30 juillet 2019. Hélène Tissot, chargée de mission à ATMO Bourgogne Franche-Comté, spécialisée dans la surveillance de la qualité de l'air dans la région, nous en parle.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.59
ciel dégagé
le 22/08 à 9h00
Vent
4.07 m/s
Pression
1024.26 hPa
Humidité
61 %

Sondage