Montreuil met à la disposition des migrants de Calais un centre de vacances en Bourgogne

Publié le 30/12/2015 - 18:47
Mis à jour le 31/12/2015 - 09:42

La ville de Montreuil (Seine-Saint-Denis) a ouvert un de ses centres de vacances situé dans l'Yonne à une cinquantaine de migrants venus de la "Jungle" de Calais, a annoncé ce mercredi 30 décembre 2015 la mairie dans un communiqué.

arbat_transit_camp_3-3-2014.jpg
Image d'illustration © Cmacauley - Creative Commons BY-SA 3.0
PUBLICITÉ

51 personnes, principalement originaires de Syrie, du Soudan et d’Irak, qui ont renoncé à se rendre au Royaume-Uni, sont accueillies depuis mardi 29 décembre 2015 et jusqu’au 1er avril 2016 dans un centre de vacances à Saint-Bris-le-Vineux (Yonne), que la mairie de Montreuil a mis à la disposition de la préfecture
d’Auxerre.

Des cours de français et une aide à l’insertion

Ces migrants, dont trois familles, ont été volontaires pour profiter de cette mise à l’abri hivernale et ainsi quitter la « jungle » de Calais, bidonville où vivent dans des conditions très précaires environ 4.500 candidats à la traversée de la Manche. Accompagnés par des associations et les services de l’Etat, ils se verront proposer une aide administrative et, pour ceux désirant s’installer en France, des cours de français et une aide à l’insertion, a-t-on appris auprès de la préfecture de l’Yonne.

Passé communiste

Comme de nombreuses villes communistes ou anciennement communistes de l’ex-ceinture rouge, la mairie de Montreuil dispose de plusieurs centres de vacances. Celui de Saint-Bris-le-Vineux n’est utilisé que pour des séjours au printemps et en été. En septembre 2015, des migrants en provenance d’Allemagne avaient été accueillis sur la base de loisirs de Cergy-Pontoise ainsi que dans une maternité désaffectée à Montmorency. Toujours dans le Val-d’Oise, la ville de Sarcelles a le projet de transformer une ancienne maison de retraite en un centre d’accueil pour les migrants. En Seine-Saint-Denis, c’est une ancienne PMI qui a servi de lieu d’hébergement provisoire, à Noisy-le-Sec.

(AFP) 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Touche pas à nos paysans ! » : les agriculteurs manifestent depuis lundi en Franche-Comté

« Touche pas à nos paysans ! » : les agriculteurs manifestent depuis lundi en Franche-Comté

La Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles du Doubs (FDSEA 25) et les Jeunes Agriculteurs du Doubs (JA 25) ont décidé de se mobiliser lundi 7 octobre 2019 pour manifester leur "ras-le-bol" des politiques menées pour le secteur agricole en France. Ce mardi, des ralentissements ont été constatés en périphérie de Vesoul ainsi que sur les axes routiers N19 et N57. En Saône-et-Loire, plusieurs ralentissements ont été également été notés.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.89
ciel dégagé
le 16/10 à 6h00
Vent
2.46 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
94 %

Sondage