Muséum de la Citadelle: une peluche vendue au profit des lémuriens

Publié le 24/08/2010 - 15:21
Mis à jour le 24/08/2010 - 15:21

Le Muséum de Besançon vient de créer une peluche sous forme de grand hapalémur dont une partie de la vente financera la sauvegarde des derniers grands hapalémurs sauvages à Madagascar.

1282656321.jpg
©muséum
PUBLICITÉ
Le Muséum de Besançon s’est spécialisé dans la présentation et la sauvegarde des espèces menacées. Son savoir-faire en matière de reproduction et d’élevage des lémuriens de Madagascar ainsi que son action en faveur de leur préservation en captivité et dans la nature sont désormais reconnus internationalement. En 2010, le Muséum a mis en place la campagne « Lémuriens en péril » pour sensibiliser le grand-public aux dangers qui pèsent sur ces primates et collecter des fonds en faveur de leur sauvegarde.

Créée à l’initiative du Muséum de Besançon, avec le soutien financier de l’Association les « Amis du Muséum », cette peluche de grand hapalémur, baptisée Fitia (qui signifie amour  en malgache), représente une maman et son petit. C’est tout un symbole appuyé le 20 avril dernier, lorsque la femelle Sorja a donné naissance à un jeune (son troisième depuis 2005) à la Citadelle. La peluche mesure 30 cm. Très douce, elle sera un compagnon de jeu idéal en journée  et un doudou apprécié des plus petits pour la nuit.

Réalisée en 3 000 exemplaires par un fabricant de peluches alsacien, elle répond à toutes les normes de sécurité européennes. Fitia sera vendue à la Boutique de la Citadelle et également dans quelques grands zoos européens qui élèvent cette espèce. Son prix de vente a été fixé à 14,90€ dont 2€ seront reversés à l’association « Help Simus » créée pour financer des actions de sauvegarde et l’étude des populations naturelles des derniers grands hapalémurs à Madagascar.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

Les "Licra" (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) de Besançon et Dijon ont annoncé qu’elles accompagneraient la mère voilée dans ses démarches en estimant qu’elle ne méritait pas le bruit et la fureur alors qu’« elle accomplissait un paisible devoir civique » en accompagnant la classe de son fils au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. 

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

La mère voilée originaire de Belfort qui a déclenché malgré elle la sortie du RN  Julien Odoul au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté s'exprime dans un entretien au site islamophobie.net du collectif contre l'islamophobie en France. Elle souhaite que son fils "passe à autre chose" mais semble garder un goût amer de cette expérience... 

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Ce mardi 15 octobre 2019, un collectif de 90 personnalités, dont l'acteur Omar Sy, demande "urgemment" à Emmanuel Macron de condamner "l'agression" dont a été victime la femme voilée prise à partie par un élu RN alors qu'elle accompagnait une sortie scolaire au conseil régional de Bourgogne-Franche Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.88
pluie modérée
le 17/10 à 15h00
Vent
3.443 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
97 %

Sondage