Neuf département de l'Est en alerte orange à la neige et au verglas

Publié le 06/01/2015 - 16:43
Mis à jour le 06/01/2015 - 16:43

Météo France a placé neuf départements, dont la Haute-Saône et le Territoire de Belfort, en vigilance orange en raison d'un risque de verglas qui, même en faible quantité, peut provoquer de nombreuses gênes à la circulation. 35 autres départements d'ouest en est, dont le Doubs et le Jura, sont en vigilance jaune. Les bruines et les faibles pluies sont attendues dans le courant de la nuit prochaine. 

20150106Vigilanceorange.37.jpg
©météo France

À partir de 20h

PUBLICITÉ

Pour la nuit de mardi à mercredi, Météo France prévoit un risque de bruines ou de pluies faibles verglaçantes sur le nord-est du pays.La vigilance orange à la neige et au verglas débute ce mardi 6 janvier 2015 à 20h et se poursuit jusqu’au mercredi 7 janvier à 16h notamment pour la Haute-Saône et le secteur de Dijon (bulletin du 6/1/15 à 16h) 

Les départements concernés 

  • Ardennes,
  •  Meuse, 
  • Meurthe-et-Moselle, 
  • Moselle, 
  • Bas-Rhin, 
  • Vosges, 
  • Territoire de Belfort, 
  • Haute-Saône
  • Côte d’Or 

Une perturbation pluvieuse peu active traverse le nord-ouest de la France et se décale  progressivement vers l’est. Les températures sont restées négatives par endroit aujourd’hui (Val de Saône, Ardennes, Haute-Saône et ponctuellement en Lorraine), elles vont s’abaisser ce soir.

La perturbation va gagner dans un premier temps d’abord les Ardennes en début de nuit. Les bruines sont verglaçantes et tombent sur des sols gelés. Ces petites pluies ou bruines se décalent vers l’est pour concerner la Lorraine, ainsi que le Val de Saône, et l’ouest de la Haute-Saône.

Pour la Côte d’Or : Avec des températures autour de -2°C dans la région de Dijon, ces petites bruines vont rendre les surfaces glissantes. Ailleurs en Côte d’Or, les températures sont positives et le risque de verglas est plus limité.

En seconde partie de nuit, ce risque de bruines verglaçantes devrait disparaitre sur les Ardennes, mais avec la progression des bruines vers l’est la façade est de la Lorraine et le Bas-Rhin seront à leur tour concernés par ce risque qui va perdurer sur la Haute-Saône et la région de Dijon.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Rappel • L’état de catastrophe naturelle vient d'être reconnu pour la commune de Besançon au titre des inondations par remontée de nappe phréatique survenues entre le 22 janvier 2018 et le 28 janvier 2018. Les assurés victimes de ces inondations ont dix jours pour reprendre contact avec leur assurance.

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

L'intergroupe EELV- PC  Société civile de l'ancienne majorité plurielle demande au maire de Besançon de prendre  un arrêté interdisant les pesticides à Besançon, à l'instar de la décision du maire de Boussières dans le Grand Besançon. Jean-Louis Fousseret réaffirme ce mercredi matin qu'il est contre les pesticides, mais estime qu'il ne faut pas confondre "courage et démagogie".

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.3
partiellement nuageux
le 16/09 à 9h00
Vent
0.67 m/s
Pression
1021.03 hPa
Humidité
59 %

Sondage