Non, les Bisontins ne sont pas des "ploucs"

Publié le 23/01/2013 - 16:04
Mis à jour le 23/01/2013 - 16:07

Des Bisontins actifs sur Twitter et la Ville de Besançon ont tout de suite réagi au billet posté ce 23 janvier sur un blog de voyages en France et à l’étranger. Pas question de faire passer les habitants de la capitale comtoise pour des "ploucs" comme le laisse supposer ce texte qui se veut devoir être pris "au 5e degré".

2013-01-23_capture_infotourisme.jpg
© blog.infotourisme.net (capture)

valorisation du tourisme ?

PUBLICITÉ

Impossible effectivement de ne pas réagir à ce billet « Tu sais que tu viens de Besançon quand« , posté sur le blog Infotourisme et illustré d’une très belle photo des quais de Strasbourg et Veil Picard (photo d’ailleurs qui n’est pas d’actualité puisqu’on y voit les tilleuls disparus du quai Veil Picard).

L’article commence en effet ainsi :

« Si vous aussi, vous voyez le soleil qu’une fois par an ou si vous avez déjà parié au tiercé de cochons, ça veut dire que vous venez de Besançon. »

L’auteur précise : « On s’est inspiré du « Tu sais que tu viens de … quand » pour réaliser le portrait d’un Bisontin.« . Certes ! mais on peut s’étonner que cette ritournelle bien connue de clichés, déclinable dans chaque villle ou région, qui peut fait rire entre copains, sur les pages Facebook notamment, vienne enrichir un blog dévolu au tourisme. Lequel épaule un site internet commercial qui se donne pour mission de « promouvoir le tourisme en France« .

Bref, le Bisontin s’y trouve présenté par exemple comme un buveur invétéré de Pont, d’Absinthe et de Gentiane, dont l’aliment préféré est la patate, et qui  « traite ses potes de Beuillots ou de Daubots ou même de Viôsses« . Il serait fier de Jules César ( ?), subirait l’hiver de novembre à mai, et « peut faire facilement 25 km en « bagnole » sans voir un seul patelin ». Et autres poncifs du même acabit.

Et de conclure : « si vous n’êtes pas de Besançon, vous pouvez toujours visiter la ville« . Pas sûr qu’un tel descriptif donne envie de venir découvrir la capitale comtoise. Mais selon l’auteur de ce blog, il s’agirait d’un texte à prendre au « 5e degré » ! N’est-ce pas un peu compliqué à comprendre pour des touristes étrangers ?

La réponse d’Infotourisme aux tweets de Bison Teint et de la Ville de Besançon

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Un chercheur originaire de Besançon, « inventeur européen 2019 » dans la Recherche

Un chercheur originaire de Besançon, « inventeur européen 2019 » dans la Recherche

Ce jeudi 20 juin 2019 avait lieu à Vienne l'un des plus grands rendez-vous de l’innovation en Europe organisé par l’Office européen des brevets. Jérôme Galon, chercheur originaire de Besançon, a remporté l'un des cinq prix prestigieux : l'inventeur européen 2019 dans la catégorie "Recherche".

CODIS : des nouveaux locaux pour les sapeurs-pompiers à Besançon !

CODIS : des nouveaux locaux pour les sapeurs-pompiers à Besançon !

Les sapeurs-pompiers du Doubs ont présenté ce jeudi 20 juin 2019 les nouveaux locaux du centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (CODIS) à Besançon. Ils peuvent ainsi mieux coordonner leurs moyens, surtout face à la hausse du nombre interventions dans le département : les opérateurs y reçoivent plus de 500 appels par jour et programment une intervention toutes les 13 minutes !

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 29.31
partiellement nuageux
le 24/06 à 12h00
Vent
1.3 m/s
Pression
1016.68 hPa
Humidité
48 %

Sondage