Nouvelle "étape importante" de l'engagement de General Electric en France et à Belfort

Publié le 15/11/2016 - 19:58
Mis à jour le 15/05/2019 - 08:29

Le groupe américain General Electric (GE) a confirmé son engagement en France avec le lancement officiel ce mardi 15 novembre 2016 du recrutement de 200 personnes pour son "centre de services partagés" pour  l'Europe à Belfort.

PUBLICITÉ

La création de 200 emplois pour le « centre de services partagés » d’ici 2018 « marque une étape importante de notre engagement en France et à Belfort », a déclaré la présidente de General Electric France, Corinne de Bilbao, lors du lancement officiel de la campagne de recrutement dans la cité du lion.

  • Ce centre emploie déjà 100 personnes et sera renforcé par les 200 nouvelles recrues. Il fournira des services financiers et comptables à l’ensemble des activités du groupe en Europe.

Développer le « centre de services partagés » de GE à Belfort « nous paraissait évident », a-t-elle ajouté, car « c’est un gros site industriel » (4.100 emplois à Belfort) et « il existait déjà un service de centre partagé venant d’Alstom ». Le conglomérat américain a repris la branche énergie d’Alstom il y a un an pour 9,7 milliards d’euros, faisant du site de Belfort un de ses principaux centres de production.

Marie-Guite Dufay (PS), présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, « première région industrielle de France », a salué l’annonce de ces recrutements « dans un territoire qui souffre », évoquant les récentes « incertitudes autour du site Alstom », un temps menacé par le transfert de quelque 400 salariés en Alsace. « Vous entendre mettre en parallèle le développement de la puissance de feu de GE et le développement de Belfort, c’est un très bon signal pour le territoire », a-t-elle ajouté.

Le maire de Belfort, Damien Meslot (LR), a par ailleurs annoncé que la municipalité et la communauté d’agglomération allaient « continuer à accompagner GE » via de nouveaux investissements « d’un montant de 30 millions d’euros environ » pour « notamment permettre la production des turbines 60Hz à Belfort ».

Le ministre de l’Économie, Christophe Sirugue, s’est félicité lundi de ces 200 créations d’emplois qui interviennent dans le cadre de l’engagement de GE de créer 1.000 emplois nets en France d’ici à novembre 2018. « Cette campagne de recrutement profitera aux diplômés dans les secteurs de la finance et de la comptabilité et qui maîtrisent l’Anglais », a souligné le président du Conseil départemental du Territoire-de-Belfort, Florian Bouquet (LR).

Le site de Belfort sera également concerné par la création de 310 postes « hautement qualifiés » en ingénierie et technologie annoncée en 2015.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Dans le cadre des rencontres "Bienvenue dans mon entreprise" proposées par Coopilote, coopérative d'entrepreneurs salariés à Besançon, la micro-brasserie Les2FÛTS a ouvert ses portes pour découvrir et échanger autour de leur activité et de l’entrepreneuriat… L'occasion de faire un focus sur cette petite entreprise artisanale bisontine. 

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès « Mon 1er toit comtois », un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.45
légère pluie
le 21/10 à 3h00
Vent
2.96 m/s
Pression
1013.94 hPa
Humidité
96 %

Sondage