Octobre Rose à Besançon pour les 10 ans du dépistage

Publié le 01/10/2013 - 09:12
Mis à jour le 01/10/2013 - 09:21

L’Adeca Franche-Comté et la Ligue contre le cancer – comité du Doubs Besançon Co organisent des événements les 14, 19 et 21 octobre à Besançon pour fêter et promouvoir les 10 ans du dépistage organisé du cancer du sein.

visuel_octobre_rose2013.jpg
visuel_octobre_rose2013.jpg
PUBLICITÉ

Comme sur l’ensemble du territoire français, le cancer du sein est le cancer le plus diagnostiqué chez les franc-comtoises. Parce qu’il est impossible de prévenir le cancer, le dépistage permet d’intervenir précocement dans l’évolution de la maladie. Cela demeure l’approche la plus susceptible de diminuer ses méfaits. Depuis dix ans, l’Association pour le Dépistage des Cancers en Franche-Comté (Adeca) invite toutes les femmes âgées de 50 à 74 ans à se rendre tous les deux ans chez un radiologue agréé pour une mammographie. A cette occasion, l’Adeca ouvre ses portes le lundi 14 octobre de 9h à 12h. Ce jour-là, il est notamment question de la seconde lecture des clichés, un des principaux atouts du dépistage organisé.

Cocktail « Rose »

Octobre Rose se déroule aussi le samedi 19 octobre de 12h à 17h30 sur la Place Pasteur. L’Adeca, la Ligue contre le Cancer, la Mutualité Française, l’Association Santé Education et Prévention sur les Territoires de Franche-Comté et Vivre Comme Avant, donnent rendez-vous au public afin de le renseigner sur le dépistage du cancer du sein. Animations et bonne humeur sont au programme avec un cocktail « Rose » offert à chacun ! Des démonstrations de yoga, Qi Qong, Zumba, ou encore de gymnastique adaptée sont proposés l’après-midi. Aussi les organisateurs invitent les passants à montrer leur soutien de manière originale sous forme d’un arbre à pensées ou encore d’un baiser volé sur un tableau. Les vitrines des commerces de la boucle sont décorées du 14 au 19 octobre 2013 inclus.

  • Soirée projection/débat
  • lundi 21 octobre à 19h30
  • Petit Kursaal (entrée libre)
  • courts-métrages en rapport à la mammographie seront diffusés
  • débat entre le public et les professionnels de la santé
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Acculée par la grève inédite touchant les services d'urgences depuis près de six mois, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a détaillé ce lundi 10 septembre 2019 un "pacte de refondation" de 750 millions d'euros sur trois ans, mais ne prévoyant ni les lits ni les effectifs supplémentaires réclamés par les grévistes. La CGT a annoncé lundi soir qu'elle maintenait son appel à manifester mercredi.

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

recherche • C’est l’enjeu de recherches menées depuis dix ans déjà par le Professeur Olivier Adotévi et l’UMR 1098 Inserm/EFS/UFC de Besançon. L’équipe qu’il dirige a mis en place un vaccin thérapeutique anti-cancer universel, et non préventif,  appelé UCPVax, breveté en 2012. Les premiers essais cliniques ont été engagé depuis la fin de l'année 2016 au CHRU de Besançon

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.55
peu nuageux
le 17/09 à 18h00
Vent
2.83 m/s
Pression
1019.62 hPa
Humidité
70 %

Sondage