Olivier Estèves : "Notre ambition aujourd'hui est de doubler notre chiffre d'affaires à horizon 2020"

Publié le 16/06/2016 - 17:27
Mis à jour le 16/04/2019 - 10:18

Après l’annonce de l’enregistrement du Document de base de l’entreprise ABEO, première étape en vue de leur entrée en bourse, son Président directeur général Olivier Estèves répond à nos questions…  

l-entreprise-abeo-au-coeur-des-jo-de-londres1_large.jpg
©Décideurs en Région

ABEO

PUBLICITÉ

maCommune : Depuis quand avez-vous l’idée d’entrer en bourse ? Pourquoi ?

Olivier Estèves : « Depuis l’an dernier, c’est-à-dire en 2015. L’entrée de Janssen-Fritsen au sein d’ABEO s’est concrétisée par une nette augmentation du chiffre d’affaires du Groupe qui est passé de 90 millions d’euros à 135 millions d’euros. Ce rachat lui a donné en même temps une grande visibilité sur le marché et a ouvert un grand nombre d’opportunités : des sociétés ont manifesté leur souhait d’intégrer le Groupe ABEO. Parallèlement, la présence internationale accrue d’ABEO nous a ouvert des perspectives sur de nombreux marchés dans le monde. C’est donc devant cette multiplication d’opportunités d’acquisitions et de croissance qu’entrer en bourse en vue de lever des capitaux nous est apparue comme la solution la plus adaptée pour accompagner notre ambition et notre plan de développement. »

mC : Quelles sont les prochaines étapes jusqu’à la possible entrée en bourse ?

O-E : « L’AMF, l’Autorité des marchés financiers, a enregistré officiellement notre Document de base le 14 juin dernier. Nous espérons selon les conditions de marché lancer prochainement notre levée de capitaux en bourse. »

mC : Qui sont les actionnaires ? Qui peut investir ?

O-E : « L’opération est ouverte à tous. Tout à chacun peut entrer au capital d’ABEO s’il croit en notre projet. Cette levée de fonds se fera aussi bien par le biais d’investisseurs institutionnels (fonds d’investissement, fonds de pension, fonds spécialisés) français et étrangers, qu’auprès des particuliers, dont une partie du capital leur sera réservée. »

Concrètement, quel développement ambitionnez-vous pour la suite ?

O-E : « Notre ambition aujourd’hui est de doubler notre chiffre d’affaires à horizon 2020. Nous comptons réaliser cet objectif de deux manières : d’une part par croissance organique, c’est-à-dire par le développement des marques existantes au sein d’ABEO, et d’autre part par croissance externe. »

Est-ce que l’introduction en bourse et votre présence aux JO sont liées ?

O-E : « Il n’y a pas de lien direct entre cette opération et notre présence aux JO du mois d’août. Bien entendu, notre présence aux Jeux Olympiques, qui restent l’événement sportif mondial ayant le plus gros impact à travers le monde, va contribuer à asseoir la visibilité, la notoriété et l’image positive de nos marques sur leur marché respectif (gymnastique, sports collectifs et notamment le basketball). Cela fait partie des opérations qui vont servir le développement futur du Groupe et c’est aussi pour cette raison que nous avons besoin aujourd’hui de lever des capitaux : afin de profiter de la dynamique que nous donneront les Jeux Olympiques. »

Dates clés du Groupe ABEO 

  • 1992 : « Je succède à Bernard Estèves à la tête de la société France Equipement, spécialisée dans l’aménagement de vestiaires, dont est issu le Groupe ABEO. À l’époque, France Equipement réalisait 5 millions d’euros de chiffre d’affaires. »
  • 2002 : « C’est l’entrée de l’entreprise sur le marché du sport avec le rachat de Gymnova et d’Entre-Prises. À cette occasion est créée la holding qui chapeautera l’ensemble du Groupe qui prend le nom d’ABEO. »
  • 2014 : « Janssen-Fritsen intègre le Groupe et reste ainsi à ce jour la plus grosse opération de croissance externe dans l’histoire d’ABEO. »
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

abeo

Abéo signe un partenariat avec Vivendi Sports pour promouvoir la pratique du sport en Afrique

Abéo signe un partenariat avec Vivendi Sports pour promouvoir la pratique du sport en Afrique

La société franc-comtoise Abéo, spécialiste dans le secteur des équipements du sport et des loisirs, et Vivendi Sport ont conclu ce 26 février 2019 au siège de Vivendi à Paris un partenariat pour développer et promouvoir la pratique du sport en Afrique subsaharienne. Les deux sociétés collaboreront notamment à l’organisation, aux côtés des fédérations sportives, de compétitions sportives de haut niveau dont Abéo sera le fournisseur officiel.

Et les champions de la croissance en Bourgogne Franche-Comté sont…

Et les champions de la croissance en Bourgogne Franche-Comté sont…

Pour la troisième année consécutive, le journal économique Les Échos ont établi le palmarès des 500 champions de la croissance en France récompensant "les entrepreneurs audacieux, qui réécrivent les codes du commerce, de l'industrie, de l'architecture et de la mode...". Découvrez quelles sont les dix entreprises qui sont au tableau d'honneur.

L’entreprise franc-comtoise ABEO fait l’acquisition d’une société américaine

L’entreprise franc-comtoise ABEO fait l’acquisition d’une société américaine

L'entreprise basée à Rioz en Franche-Comté ABEO, un des leaders mondiaux d’équipements de sport et de loisirs, annonce ce lundi 5 novembre 2018 l’acquisition de 100% du capital de la société américaine basée en Géorgie, Fun Spot Manufacturing LLC, fortement positionnée dans le domaine du Sportainment (activités combinant sport et loisirs).

L’équipementier sportif Abéo acquiert à 80 % une société chinoise

L’équipementier sportif Abéo acquiert à 80 % une société chinoise

Abéo, concepteur d’équipements de sports et de loisirs dont le siège en basé à Rioz en Franche-Comté, acquiert à 80 % la société chinoise Shandong Kangnas Sports Co., Ltd, spécialisée dans la production et la distribution d’équipements sportifs de compétition et de loisirs ce mois de janvier 2018.

L’équipementier sportif Abéo réalise un chiffre d’affaires de 88,7 M€

L’équipementier sportif Abéo réalise un chiffre d’affaires de 88,7 M€

Le concepteur d’équipements de sports et de loisirs dont le siège en basé à Rioz en Franche-Comté, annonce un chiffre d’affaires de 88,7 M€ en croissance de 7,8%  au premier semestre 2017/2018 et la finalisation de l’acquisition de Meta Trennwandanlagen GmbH and Co. KG, un des leaders du marché allemand des aménagements de vestiaires et de sanitaires.

Dans la catégorie

L’industrie recrute, le CFAI vous forme et vous accompagne …

L’industrie recrute, le CFAI vous forme et vous accompagne …

Publi-info • Septembre est là et vous hésitez entre poursuivre des études et entrer dans la vie professionnelle. Et pourquoi pas l’industrie ? Elle recrute via des BTS, Bac pro ou des CAP en alternance et le CFAI vous forme et vous accompagne, y compris pour trouver l’entreprise d’accueil.

Choisis ton sport, dessine-le et équipe-toi avec Décathlon

Choisis ton sport, dessine-le et équipe-toi avec Décathlon

publi-info • La rentrée n’est pas forcément un événement triste et synonyme de contraintes. Ce peut être une promesse de sport, de détente et de vitalité. Pour cela, Décathlon t’invite à découvrir une dizaine de sports et les clubs locaux où les pratiquer ; à participer au concours «Dessine ton sport et on paie ta licence» et, enfin, à t'équiper.

Produits bio : l’UFC-Que Choisir dénonce les marges des grandes surfaces

Produits bio : l’UFC-Que Choisir dénonce les marges des grandes surfaces

L'association a analysé les prix des produits bio en grandes surfaces pendant un an. Les marges brutes sont, en moyenne, 75% plus élevées que pour des produits conventionnels. L'UFC-Que Choisir pointe "les marges excessives" réalisées par la grande distribution sur 24 fruits et légumes bio.

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Pour la 15ème année consécutive, l’UNEF publie son classement des villes selon le coût de la vie pour les étudiants. Augmentation des loyers, restauration universitaire plus onéreuse, "explosion" des frais pour les étudiants étrangers: étudier en France coûtera plus cher l'année prochaine, a calculé le syndicat étudiant Unef. Sur 42 villes analysée, Besançon arrive en 34e position. Dijon, en 28e position est une ville plus chère pour les étudiants selon la même étude.

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

OFFRES D'EMPLOI • Envie de rejoindre un environnement qui bouge ? Intégrez une équipe de 50 collaborateurs au sein d’une entreprise tant grandissante que stimulante et découvrez de nouvelles possibilités avec LEO & Associés ! Plusieurs postes sont à pourvoir : Commercial clientèle Particuliers et/ou Professionnels, Chargé de clientèle Entreprise, Gestionnaire sinistres spécialisé ou non (flottes, construction), Gestionnaire administratif assurance et Assistant(e) polyvalent(e) d’accueil.

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Pour celles et ceux qui ont peur de ne pas réussir leurs saucisses, brochettes ou autres viandes, "il n'y a plus de soucis à avoir avec le barbecue Traeger", selon Aurélien Philippe, vendeur en électroménager au magasin Boulanger à Besançon qui précise que "cela ne peut pas brûler, car on ne met pas directement les aliments en contact avec la chaleur".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.96
ciel dégagé
le 26/08 à 6h00
Vent
1.39 m/s
Pression
1019.06 hPa
Humidité
77 %

Sondage