Alerte Témoin

Orages et inondations : 3.600 interventions dans l'Est dont 1.000 en Franche-Comté

Publié le 26/06/2016 - 10:10
Mis à jour le 26/06/2016 - 19:40

Les opérations d'assèchement se poursuivent après les violents orages qui ont ravagé certains villages comme celui de Médière (25) ou à Bavilliers (90) et sur le secteur d'Héricourt (70). Les intempéries dans l'est de la France ont mobilisé pus de 1.700 pompiers sur plus de 3.600 interventions. L'heure est maintenant au grand nettoyage.

recemment_mis_a_jour113.jpg
© dr

Après le déluge

Dans le Doubs, une centaine de pompiers et une cinquantaine d'engins étaient toujours engagés sur 207 opérations ce samedi 25 juin en fin d'après-midi, principalement  sur le secteur de Montbéliard. Depuis la nuit de vendredi à samedi, les pompiers ont réalisé 667 interventions. 204 foyers restaient privés d’électricité? samedi soir avec un retour à la normale en toute fin de journée.

Ce dimanche, une dizaine de routes du réseau secondaire demeure partiellement coupée. La vigilance orange pour les orages a tété? levée samedi à 16h, mais a été  maintenue en jaune en raison de l’accumulation des pluies et le risque de crues sur le Doubs, l’Allan et la Savoureuse. Une cellule de surveillance a été mise en place dans la nuit.

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a tenu à remercier les 1709 sapeurs-pompiers engagés sur la zone Est (3636 interventions principalement liées aux inondations et aux coulées de boue dont plus de 1.000 en Franche-Comté). Les intempéries n'ont fait "que" trois blessés légers  dans l'est de la France mais les dégâts sont nombreux et conséquents. Le sénateur du Doubs  Jean-François Longeot a déclaré qu'il appuierait une demande de catastrophe naturelle.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Peut-on faire pousser un palmier en Franche-Comté ?

Avec l'été qui approche à grands pas vient l'envie de retourner dans son jardin. Et même en Franche-Comté, certains d'entre nous rêvent pour leur espace vert de bambous, cactus, bananiers, palmiers et autres plantes exotiques. Problème : ces végétaux originaires de pays chauds pourront-ils s'adapter au climat régional peu clément une fois l'été passé ? maCommune.info vous donne ses conseils pour réussir à créer et garder en vie votre jardin exotique…

Touche pas au blaireau

EELV Bourgogne-Franche-Comté s'inquiète de la chasse sous terre au blaireau. Le parti explique que 49 consultations publiques sont en cours pour des projets d'arrêtés qui prévoient d'autoriser, pour la saison prochaine, la vénerie sous terre. Les départements de la Nièvre, la Côte d’Or, le Doubs et la Saône-et-Loire sont concernés 

Risque de sécheresse pour 53 départements

Plus de la moitié des départements français sont exposés à des degrés divers à un risque de sécheresse estivale, selon une prévision rendue publique jeudi par le ministère de la transition écologique et solidaire, qui veut ainsi améliorer l'anticipation à ce phénomène. La Haute-Saône fait partie des 11 départements où le risque est "très probable". Dans les autres départements de Bourgogne-Franche-Comté, le risque est "probable".

EELV Bourgogne Franche-Comté réclame l’arrêt des subventions à l’aéroport de Dole-Tavaux

Europe-écologie les Verts Bourgogne Franche-Comté estime que la crise sanitaire du Coronavirus "oblige à repenser l’avenir" et demande l’arrêt de toutes les subventions "à la gabegie financière, écologique et sociale de l’aéroport de Dole-Tavaux." Le parti pense qu'il serait "plus opportun de réaffecter ces subventions à l’amélioration des lignes ferroviaires..."
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.51
ciel dégagé
le 01/06 à 9h00
Vent
1.29 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
43 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune