Où l’on reparle de la maison de Colette…

Publié le 17/10/2012 - 18:53
Mis à jour le 17/10/2012 - 21:43

Jean-Louis Fousseret vient exceptionnellement d'ouvrir aux journalistes de France 3 Franche-Comté les portes de la maison de Colette à Besançon. Le reportage, diffusé le 16 octobre, révèle que le maire de Besançon souhaite y créer une résidence d’artistes, une Villa Colette à l’instar de la Villa Médicis à Rome, et cherche à cette fin des mécènes. Une idée déjà évoquée il y a 11 ans à l’aube du bicentenaire de Victor Hugo et qui paraissait oubliée pour cause d’Unesco et de Vauban, tout comme l’avait été aussi Victor Hugo. Normal donc, alors que l’écrivain bisontin revient sur le devant de la scène avec la future maison Victor Hugo à Besançon, que Colette bénéficie du même regain d’intérêt.

colette_1_2.jpg
La maison de Colette aux Montboucons à Besançon, carte postale ancienne © collection particulière

Une Villa Médicis

PUBLICITÉ

Rappelons que la célèbre écrivain Colette séjourna plusieurs étés et automnes de 1901 à 1905 dans la villégiature bisontine des Montboucons que lui avait achetée le 2 septembre 1900 son mari Henri Gauthier-Villars, dit Willy, lui-même Jurassien, avant que le couple ne divorce et vende la propriété le 7 janvier 1907. Elle y écrivit plusieurs de ses ouvrages dont La Retraite sentimentale qu’elle situe à Casamène, qui n’est autre que son domaine des Montboucons rebaptisé.

Un projet ambitieux annoncé il y a 11 ans

La Ville de Besançon a acquis cette propriété d’une surface de 3,8 ha en 2001. La décision d’achat fut votée lors du conseil municipal du 28 juin. Il était alors évoqué la possibilité de faire de ce site « le support d’une réflexion pour la mise en œuvre d’un projet ambitieux de mise en valeur de ce patrimoine, lieu d’écriture et de création participant au rayonnement culturel et intellectuel de la capitale régionale » et de créer une synergie entre Colette, Victor Hugo, la Citadelle, Proudhon, Fourier, etc. 

Onze ans se sont écoulés. Depuis cette date, la maison est inoccupée et le parc, dont une partie a fait l’objet d’un diagnostic sanitaire et mécanique des arbres en 2006, est entretenu au minimum, seulement aux abords des bâtiments. 

Voir le reportage de nos confrères de France 3 Franche-Comté 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Peur dans la neige », le polar pour ados de Sandrine Beau

« Peur dans la neige », le polar pour ados de Sandrine Beau

roman policier jeunesse • L'auteure jeunesse de Besançon vient de publier aux éditions Mijade un polar pour jeunes adolescents, "Peur dans la neige", qui se déroule en Franche-Comté. "Mais quelle idée d'emporter ce trésor... Voilà Fleur, son frère Julius et leur grand-mère embarqués dans une série noire. la curiosité est parfois un bien vilain défaut !"

Mécénat des musées du centre : le « Cercle Pâris » veut soutenir le rayonnement culturel de Besançon

Mécénat des musées du centre : le « Cercle Pâris » veut soutenir le rayonnement culturel de Besançon

Baptisée "Cercle Pâris" du nom d'un des grands donateurs des musées et de la bibliothèque de Besançon, l'architecte Pierre-Adrien Pâris, l'association des partenaires et des mécènes des musées du centre a engagé 175.000 € dans des projets concrets et pérennes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.08
couvert
le 24/05 à 12h00
Vent
2.36 m/s
Pression
1014.24 hPa
Humidité
61 %

Sondage