Pays Comtois entre en politique

Publié le 27/01/2011 - 06:29
Mis à jour le 27/01/2011 - 06:29

En kiosque depuis quelques jours, le n°94 de Pays Comtois entre en politique. Attention, le magazine du patrimoine, de l’histoire et de l’art de vivre en Franche-Comté ne prend pas position en ce début de campagne des élections cantonales, mais a choisi de recenser les ministres francs-comtois ayant officié au fil des siècles sous différents régimes, de Charles Quint à Nicolas Sarkozy. Ce numéro s’invite également dans la cité de Poligny et revient sur la pollution récurrente des rivières comtoises.

1296059603.jpg
©
 
Point fort de ce numéro, un dossier de 24 pages présente une inédite galerie de portraits ministériels. Du XVIe siècle à nos jours, 80 ministres, secrétaires d’Etat ou sous-secrétaires d’Etat ayant un lien avec la Franche-Comté s’y dévoilent, gravure ou photo à l’appui. Parmi eux, les Bisontins de naissance Antoine Granvelle, de Montbarey, de Courvoisier, Lelièvre, Rambaud, Jules Jeanneney, Métin, Pernot, Minjoz et Jégo.
 
Le Vivre au Pays s’intéresse à Poligny, capitale du Comté, mais aussi ville étudiante et pôle agro-alimentaire dynamique.
 
Au sommaire également de ce numéro : la pollution des rivières comtoises, un coup de cœur sur la nouvelle vie de l’hôtel de Paris à Besançon, les 100 ans de l’entreprise Vilac, La Belle Hêtraie où manger au pied du ballon des Vosges après une journée de ski ou de raquettes, un portfolio dédié aux hermines signé Fabien Gréban, etc.
En pratique :
Pays Comtois n°94, 20 janvier-20 mars 2011, 100 pages. En vente en kiosque, 6,50 euros.
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Loisirs

Ski : le président de la station de Métabief préfère penser aux soignants qu’aux loisirs

Jean Castex, le Premier ministre avait confirmé l'ouverture des stations de ski, mais la fermeture des remontées mécaniques après l'allocution du chef de l'État le 24 novembre dernier. Après l'arrivée des premiers flocons dans le Doubs le 1er décembre 2020, nous avons contacté Philippe Alpy, président du syndicat mixte du Mont d'Or, vice-président du département et maire de Frasne pour connaître son avis sur le sujet...

Stations de ski : "Monsieur le Président, ne tuez pas la montagne Française"

Grogne •

Une manifestation samedi à Gap, un courrier à Emmanuel Macron. Alors que la Suisse, l'Autriche et la Bulgarie ont décidé d'ouvrir leurs stations  en décembre, des élus exhortent le Président à revenir sur la décision de fermer les remontées mécanique. Dans cette polémique, le régionaliste Jean-Philippe Allenbach y va de son laïus. "Si nous étions un canton suisse, nos stations de ski seraient ouvertes" en Franche-Comté.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.54
couvert
le 05/12 à 0h00
Vent
1.76 m/s
Pression
993 hPa
Humidité
96 %

Sondage