Pierre Moscovici: "il n’y a pas de raison de changer de prévision de croissance aujourd'hui"

Publié le 28/12/2012 - 17:37
Mis à jour le 28/12/2012 - 17:39

A l’occasion d’un déplacement à l'aéroport d'Orly, le ministre des Finances, Pierre Moscovici, a estimé qu'il n'y avait pas de raison de changer de prévision de croissance "aujourd'hui" malgré la publication, ce vendredi 28 décembre 2012 par l'Insee, de prévision plus pessimiste pour le troisième trimestre.

Réponse aux prévisions de l’Insee

PUBLICITÉ

« Aujourd’hui, il n’y a pas de raison de changer la prévision de croissance« , a déclaré Pierre Moscvici devant des journalistes, à l’occasion d’un déplacement à l’aéroport d’Orly. Le gouvernement table sur une croissance du Produit intérieur brut (PIB) de 0,8% pour l’année 2013. 

« Je maintiens 0,8%« , a-t-il ajouté, tout en se disant conscient que la situation est « difficile », commentant : « J’ai toujours dit que c’était une prévision volontariste mais je suis volontariste parce que j’ai confiance en la zone euro, parce que j’ai confiance en l’économie française« .

Le ministre était interrogé alors que l’Insee a annoncé ce vendredi matin avoir révisé à la baisse sa prévision de croissance pour le troisième trimestre 2012 à 0,1%, contre une précédente estimation de 0,2%. Cette nouvelle prévision rend difficilement accessible l’objectif officiel de 0,3% de croissance en 2012 car il faudrait 0,7% de croissance au quatrième trimestre pour y parvenir. Or l’Insee a prévu dans sa dernière note de conjoncture publiée le 20 décembre un PIB des trois derniers mois de l’année de 0,2% inférieur à celui des trois mois précédents. La semaine dernière, elle avait ainsi estimé que l’économie française allait commencer l’année 2013 sans aucun élan de croissance et qu’elle continuerait à détruire des emplois au premier semestre. L’Insee ne prévoyait toutefois pas de récession d’ici à juin.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

Cinq mini-entreprises de Bourgogne Franche-Comté ont participé du 3 au 5 juillet 2019 à Lille au championnat national des mini-entreprises organisé par l'association "entreprendre pour apprendre". "Vin Mille Arômes", mini-entreprise de l’ECM de Besançon qui a créé une application d'accord mets-vins, a remporté le prix "champion national du numérique"

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Le site historique du boulevard Barbès à Paris sera bientôt le seul Tati en France, son propriétaire depuis deux ans ayant décidé de fondre l'enseigne dans sa quasi-totalité au sein de Gifi, avec au passage la fermeture de 13 autres magasins Tati en difficulté. Ceux de Besançon et Dole sont donc concernés.

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Le pôle tertiaire Viotte à Besançon prend toute son ampleur durant cet été 2019 sur le secteur Sud de l'éco quartier. Les bâtiments A1 à A 5 qui accueilleront 800 agents des services de l'État ont pris de la hauteur le long des voies ferrées et le bâtiment B de la région (200 agents) est en cours d'élévation en parallèle de la rue de la Viotte. À mi-parcours, visite du chantier avec Bernard Bletton, directeur général de la Sédia Bourgogne Franche-Comté et de Territoire 25.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.47
couvert
le 22/07 à 6h00
Vent
2.46 m/s
Pression
1024.34 hPa
Humidité
81 %

Sondage