Podium pour l'UNICEF : des étudiants organisent un défilé

Publié le 16/04/2014 - 16:40
Mis à jour le 17/04/2014 - 16:30

Un défilé de mode est organisé par les les étudiants en IUT gestion des entreprises et des administrations ce jeudi 17 avril 2014 à Besançon. Ces jeunes organisateurs présentent leur projet et leurs attentes pour cette soirée. Urgence : les maquilleurs ont abandonné le défilé ces derniers jours de préparation, les organisateurs cherchent de l'aide !

photo_de_groupe.jpg
Six étudiants en IUT GEA organisent un défilé de mode au profit de l'UNICEF ©DR

soirée mode

PUBLICITÉ

maCommune.info : Pourquoi organiser un défilé de mode ? Pour qui ?

Organisateurs du défilé : Nous sommes à l’IUT GEA (Gestion des Entreprises et des Administrations) de Besançon enpremière année, dans le cadre de notre formation nous devions organiser un projet tutoré. Il y avait une trentaine de projets proposés et nous avons choisi celui-ci. Nous ne nous connaissions pas encore très bien, car c’était le début de l’année, mais étant tous dans la même classe, nous avons pensé que cela serait une bonne occasion de nous rapprocher. 
Nous avons choisi de reverser en intégralité les fond à l’UNICEF. Notre choix s’est porté sur cette association grâce à Apolline, étant ancienne jeune ambassadrice elle connaissait bien certains membres, ce qui nous a été d’une grande utilité par la suite.
 

Combien d’étudiants sont mobilisés pour son organisation ?

Nous sommes six étudiants à organiser le projet, il y a également les 22 mannequins qui défileront bénévolement, six danseuses pour le spectacle de hip-hop, et un « vigile » à l’entrée.
 

Les mannequins qui défileront seront-ils tous des professionnels ? Quel sera le nombre de mannequins ?

Non les mannequins sont pour la plupart des amateurs qui ont décidé de défiler en voyant nos affiches pour le casting dans le campus. Nous avons tout de même quelques mannequins plus professionnels qui ont accepté de défiler bénévolement, comme Miss Doubs 2013.
Il y aura 22 mannequins, 14 filles et 8 garçons.
 

Qui habille les mannequins ? Qui les coiffe et les maquille ?

Après une longue recherche dans tous les magasins du centre-ville, trois ont accepté de nous aider, ce sera Bonny&Clyde, l’Endroit et les Robe d’Antoinette. Il y aura également deux créateurs, Manon Martinez et Romuald Bertrand.
Les mannequins seront coiffés par l’école de coiffure Cordier. Les maquilleuse nous ayant laché hier, nous avons pour le moment personne.
 

Quel sera le programme de la soirée ?

La soirée commence à 20h30, la première partie sera consacrée aux magasins, avec tout d’abord Bonny&Clyde puis les robe d’Antoinette et enfin l’Endroit. Un mini-spectacle de Hip-hop sera ensuite proposé et dans la deuxième, dédié aux créateur, Manon Martinez nous présentera ses tenues puis Romuald Bertrand. 
 

Combien de temps avez-vous mis à monter ce projet ?

Nous avons commencé a travailler dessus en octobre, et le grand final aura lieu jeudi soir, salle Battant.


Quelle somme espérez-vous récolter ?

Nous espérons récolter 500€ grâce aux entrées, à la vente de boisson et la participation de la banque populaire.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le festival Saônorités débarque avec une programmation éclectique…

Le festival Saônorités débarque avec une programmation éclectique…

Le festival Saônorités revient pour une nouvelle édition samedi 10 juin 2017 à l'Espace du marais à Saône. Huit concerts gratuits sont prévus avec les artistes et groupes : Ashtray, Lily Riposte,Alfred Massaï, Black Bottle, Hi Levelz, Gunwood, Opsa Dehëli, Sorg. Raphaël Lazzeroni, responsable et programmateur du festival Saônorités, dévoile les coulisses du festival. Interview.

Réchauffement climatique : « Nous gagnerons 4 à 5 degrés d’ici la fin du siècle »

Réchauffement climatique : « Nous gagnerons 4 à 5 degrés d’ici la fin du siècle »

Le Franc-Comtois Frédéric Parrenin, glaciologue et paléoclimatologue rattaché à l’Université de Grenoble, animera deux conférences sur les dérèglements climatiques à Audincourt le 25 septembre et à Ornans, le 26 septembre 2015. Ses recherches ont fait l'objet d'un article dans le New-York Times. Il répond aux questions de macommune.info.

Comment devient-on magicien ? Portait du Bisontin Filoo Justyn

Comment devient-on magicien ? Portait du Bisontin Filoo Justyn

Filoo Justyn est tombé dans la magie lorsqu'il avait… 34 ans ! Il nous parle de son parcours, de son intégration au cercle magique comtois, de sa spécialité le "Close Up"  et du 49e congrès français de l'illusion et championnat de France de Magie à Besançon du 1er au 4 octobre 2015…

Thise : Une nouvelle oeuvre géante bientôt visible du ciel !

Thise : Une nouvelle oeuvre géante bientôt visible du ciel !

Franck Bonneau s'est lancé dans un nouveau projet de land art. Après les merveilles de Vauban et un globe terrestre, il réalise, depuis le mois de mars, une oeuvre géante reprenant un motif de l'album "Equinoxe" de Jean-Michel Jarre à l'aérodrome de Thise. L'inauguration est prévue le 20 juin. L'artiste répond aux questions de Macommune.info.

Platex : « nous souhaitons vivement exporter aux Etats-Unis »

Platex : « nous souhaitons vivement exporter aux Etats-Unis »

Du 12 au 15 mai 2015, l'entreprise franc-comtoise Platex participe au salon de décoration et de design Maison & Objets Americas à Miami (Etats-Unis). Occasion de découvrir cette entreprise des Fourgs dans le Haut-Dous qui cherche à se développer à l'international. Nous nous sommes entretenus avec Virginie Revelly, directrice commerciale de Platex. 

Franck Dubosc : « Il n’y a plus de journalistes dans la salle maintenant. Je vais me lâcher ! »

Franck Dubosc : « Il n’y a plus de journalistes dans la salle maintenant. Je vais me lâcher ! »

Pour sa dernière tournée avec son spectacle "à l'état sauvage", Franck Dubosc a répondu à nos questions. L'humoriste qui se dit "plus corrosif, mais toujours gentil" sera à Micropolis ce jeudi 19 mars 2015. Il reste quelques places ne vente. Profitez-en car il l'a promis. Il va se lâcher à Besançon ! 

Hors-clichés : un festival qui « dégenre »

Hors-clichés : un festival qui « dégenre »

Du 26 au 28 février, des films marquants, rarement (ou jamais) programmés à Besançon, seront présentés au petit Kursaal, au FJT des Oiseaux et au cinéma Victor Hugo, autour du "bien-vivre ensemble" et de la lutte contre les discriminations homosexuelles. Le collectif XYZ et l'association La Malle des Indes en sont à l'origine et nous en disent plus.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.85
nuageux
le 17/09 à 0h00
Vent
1.61 m/s
Pression
1020.41 hPa
Humidité
64 %

Sondage