L’académie de Besançon manque de profs remplaçants

Publié le 17/05/2018 - 07:16
Mis à jour le 17/05/2018 - 17:15

Les académies de Besançon et Dijon ont signé en début de semaine une convention en partenariat avec Pôle Emploi : certains demandeurs d'emploi pourront maintenant remplacer les professeurs quand ils sont absents.

collgesstendhal004.JPG
© Hélène Loget
PUBLICITÉ

Les demandeurs d’emploi identifiés comme qualifiés par Pôle emploi pourront travailler en tant que contractuels pour remplacer des enseignants ponctuellement absents, expliquent les trois partenaires dans un communiqué. Les établissements concernés  sont les collèges, lycées et établissements régionaux d’enseignement adapté (EREA).

Promouvoir le métier d’enseignant 

Il s’agit de minimiser les journées où les élèves se retrouvent sans enseignant, mais pas que. C’est en effet l’occasion de promouvoir les métiers de l’enseignement et d’informer les demandeurs d’emploi sur les formations possibles et les offres à pourvoir.

Les deux académies et Pôle Emploi organisent des rencontres entre les représentants de l’académie et les demandeurs d’emploi ou en les immergeant directement au sein des établissements recruteurs en vue d’un éventuel remplacement.  » Les candidats peuvent postuler sur pole-emploi.fr ou bien via la plateforme Salon en Ligne créée pour l’occasion. Des réunions d’information ou job datings sont également organisés par les agences Pôle emploi en cas de besoins en nombre sur un territoire « , explique Delphine Rossit, chargée de communication pour pôle emploi. 

Les critères pour postuler 

Pour pouvoir postuler, les demandeurs d’emploi doivent remplir plusieurs conditions :

  • Posséder une licence au minimum pour toutes les disciplines d’enseignement général et d’un niveau bac+2 ou éventuellement un BEP avec une expérience professionnelle pour toutes les matières qui relèvent d’un enseignement technique ou professionnel.
  • Détenir la nationalité française ou être ressortissant européen.
  • Ne pas avoir fait l’objet d’une condamnation incompatible avec le métier d’enseignant.
  • Faire preuve d’une aptitude physique compatible avec le métier d’enseignant.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

"Non à l'amendement Grosperrin" • Mardi 14 mai 2019 le syndicat national unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC (affilié FSU) organise une assemblée générale à partir 18h suivi d'un apéro revendicatif devant la permanence du sénateur LR Jacques Grosperrin au 34 rue Bersot à Besançon.

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Le quartier de Planoise à Besançon fait partie des 80 territoires « prioritaires » sélectionnés pour accueillir un dispositif « cité éducative ». Ce dernier servira à coordonner les services d'Etat, les collectivités, les associations et les habitants pour accompagner l'enfant de 3 à 25 ans autour du cadre scolaire. Une enveloppe de 100 millions d'euros sur trois ans sera débloquée pour aider les collectivités dans leurs démarches.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.82
légère pluie
le 25/05 à 3h00
Vent
1 m/s
Pression
1016.05 hPa
Humidité
95 %

Sondage