Pollution à Thise : le service des eaux de Besançon prend les choses en main

Publié le 12/01/2011 - 01:01
Mis à jour le 12/10/2011 - 14:20

Exploitant de la canalisation concernée par la pollution du Trébignon sur la commune de Thise, le service des eaux de la Ville de Besançon va engager les travaux dès demain. Son directeur se veut rassurant quant à l’eau potable des Bisontins mais, par principe de précaution, le captage de l’eau sur ce secteur sera arrêté jusqu’au retour à la normale.

PUBLICITÉ
 
Il n’y a rien à craindre pour l’eau potable des Bisontins, malgré la pollution sur le Trébignon à Thise signalée par André Guyard (lire ICI), à une faible distance de l’une des stations de pompage de la Ville de Besançon. Régis Démoly, directeur technique du département de l'eau et de l'assainissement de la Ville de Besançon, est formel. «Il n’y a pas de risque direct de contamination et  aucun risque particulier du fait de la proximité car le sol joue son effet épurateur, indique-t-il. Mais par mesure de précaution, comme nous le faisons toujours dans le cas d’une pollution, nous arrêtons les captages dans ce secteur jusqu’au retour à la normale. Nous les remettrons en route dès que possible».
 
Quant à la pollution, elle serait probablement due à une obstruction de ce réseau, du fait de sa faible pente. «Nous sommes exploitant de ce bout de tuyau et du réseau terminal de Thise pour le compte du syndicat Besançon-Thise-Chalezeule, signale Régis Démoly. C’est un réseau délicat en raison de sa pente, sur lequel nous intervenons régulièrement. Dès demain, nous allons aller sur place avec des camions hydrocureurs pour désobstruer la conduite. Puis nous passerons une caméra pour voir l’état de la canalisation.»  
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Anne Gay-Mignerot, 40 ans, et Karine Mary-Odelot, 44 ans, prendront le départ de la 30ème édition du rallye Aïcha des Gazelles au Maroc l’an prochain, le 13 mars 2020. Une course folle qui nécessite de l’entraînement et une entente irréprochable. Mais avant cela, les deux copines devront trouver quelques sponsors pour participer à cette aventure.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.81
ciel dégagé
le 17/06 à 21h00
Vent
1.71 m/s
Pression
1017.02 hPa
Humidité
90 %

Sondage