Pour "faire jolie madame" après les fêtes

Publié le 02/01/2009 - 18:17
Mis à jour le 02/01/2009 - 18:17

Après les agapes des fêtes, rien ne vaut une petite cure de thés ou de tisanes pour bien digérer ou éliminer. Mais lesquels choisir ? Réponse de Micheline, d’Identité café à Besançon, une petite boutique de thés et cafés qui fait aussi salon de thé.

1230917252.jpg

Pour ceux qui se sentent un peu lourds après les repas de Noël et du Nouvel An, Micheline conseille un rooibos* orange-citron ou un thé vert à la menthe. Ainsi que la tisane des 2 marmottes verveine ou fenouil fruité de Provence. "Le fenouil, c’est vraiment très bon", indique-t-elle.

Pour ceux qui veulent éliminer les toxines accumulées pour débuter l’année en pleine forme, elle recommande plutôt la tisane des 2 marmottes queues de cerises ou le Pu Erh vanille, un thé noir que lui ont fait découvrir des clientes japonaises. "Au Japon, on prend ça pour faire jolie madame", lui ont-elles précisé. En d’autres mots, pour garder la ligne. A goûter tout de même avant d’acheter, tout le monde n’aime pas.
 
* Le rooibos est un arbuste d’Afrique du Sud que l’on nomme aussi thé rouge, mais qui est sans théine.
 
Identité Café, 9 rue d’Anvers à Besançon. Tél. 03.81.83.34.72. Ouvert le lundi de 14h à 19h, du mardi au samedi de 9h à 19h. Tous les thés, vendus par 100 grammes (entre 3,50 et 4,50 euros), peuvent être dégustés avant l’achat.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Violences conjugales : le dépôt de plainte bientôt possible à l’hôpital de Besançon…

Dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes ce 25 novembre 2020, plusieurs acteurs du département ont signé une convention relative à l’accueil, la prise en charge et la prise des plaintes des femmes victimes de violences, dans les locaux du Centre Hospitalier Universitaire de Besançon.

Violences conjugales : le premier bracelet anti-rapprochement testé dès le 8 décembre à Besançon

À l'occasion de la journée de lutte contre les violences faites aux femmes, le procureur de la République de Besançon et le préfet du Doubs entouré de leurs partenaires (France Victime Besançon, Police, Gendarmerie et Service Pénitentiaire d'Insertion et de Probation) ont signé ce mercredi 25 novembre 2020 le protocole de mise en œuvre du "Bracelet anti-rapprochement" au sein du tribunal judicaire de Besançon. Objectif : mieux protéger les victimes de conjoints ou ex-conjoints violents.

Violences conjugales : un signalement possible sur le site internet de l’enseigne Carrefour

Dans le cadre de la mobilisation des forces de l’ordre contre les violences conjugales, Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur, chargée de la Citoyenneté, s’est rendue ce 24 novembre 2020 dans le magasin Carrefour de la Ville du Bois afin de lancer officiellement le partenariat entre Carrefour et la Gendarmerie Nationale.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.72
ciel dégagé
le 26/11 à 21h00
Vent
0.92 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
81 %

Sondage