PSA Sochaux rallonge le travail de nuit pendant plusieurs semaines

Publié le 11/02/2016 - 18:12
Mis à jour le 15/04/2019 - 09:28

L'usine PSA de Sochaux (Doubs) va rallonger les séances de travail de nuit d'un quart d'heure pendant six semaines à partir de lundi prochain, première application à grande échelle pour elle de l'une des dispositions de l'accord de compétitivité du groupe automobile, a-t-on appris ce jeudi 11 février 2016 auprès de la direction et de source syndicale.

psa_peugeot_sochaux-001.jpg
©psa
PUBLICITÉ

« Suite à une demande de 300 Peugeot 308 supplémentaires, un allongement horaire de 15 minutes en équipe de nuit sera instauré à partir du 15 février jusqu’au 25 mars », a annoncé la direction du site dans un communiqué. La mesure s’appliquera quatre nuits sur cinq, du lundi au jeudi, a-t-elle précisé. Elle impliquera donc 1 heure de travail de plus par semaine par rapport aux 35 heures habituelles.

Une telle augmentation temporaire est prévue par le nouveau contrat social, l’accord de compétitivité du groupe PSA. Elle avait déjà été mise en oeuvre à Sochaux, mais pas de façon si systématique et sur une telle durée, a relevé Eric Peultier, secrétaire du comité d’établissement (CE).

Au lieu de se faire rémunérer en plus, les salariés pourront placer le supplément de temps dans un « compteur de modulation » qui permet de compenser d’éventuelles heures non travaillées par ailleurs. Tel sera le cas à Sochaux: la mesure compensera la période d’arrêt de production programmée fin mars pour effectuer d’importants travaux de maintenance, a expliqué M. Peultier à l’AFP. « Elle évitera ainsi aux salariés le régime du chômage partiel, qui implique une perte de rémunération », a dit le secrétaire du CE, représentant du syndicat Force ouvrière.

La section CGT a critiqué, dans un communiqué, une « augmentation de la flexibilité » et une « politique du chômage fiscal ». L’équipe de nuit pour la 308 à Sochaux emploie 600 personnes, sur un effectif total du site d’environ 11.000 salariés permanents et intérimaires.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Entente sur les prix chez des notaires  : « Pas de volonté de s’opposer au droit de la concurrence »

Entente sur les prix chez des notaires  : « Pas de volonté de s’opposer au droit de la concurrence »

21 notaires en Franche-Comté réunis sous le groupement Notimo ont été collectivement sanctionnés en début de semaine à 250.000 euros d'amende par l'Autorité de la Concurrence pour entente sur les prix sur les négociations immobilières. Benoit Mohn, nouveau président de la chambre interdépartementale des notaires de Franche-Comté précise qu'il n'y avait pas d'intention délibérée de s'opposer au droit de la concurrence. 

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

publi-info • Le Crédit Agricole est une banque solidement ancrée dans les territoires et la Franche-Comté ne fait évidemment pas exception à cette règle. De ce fait, et de longue date, l’établissement bancaire s’est naturellement investi dans des activités sportives, parce que c’est une école de vie porteuse de valeurs allant de l’humilité au goût de l’effort.

Besançon, à vous de construire le bonheur qui va avec…

Besançon, à vous de construire le bonheur qui va avec…

Les 3 B • En devenant communauté urbaine au 1er juillet 2019, le Grand Besançon passe un cap et se dote d'une marque d'attractivité déclinable par les différents acteurs publics et privés du territoire qui ont participé à sa co-construction : "Besançon, Boosteur de bonheur", plus qu'une promesse mais un véritable art de vivre à la bisontine que les différents acteurs locaux vont s'approprier

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.83
ciel dégagé
le 27/06 à 0h00
Vent
1.29 m/s
Pression
1022.45 hPa
Humidité
93 %

Sondage