Alerte Témoin

Que pensez-vous de l'idée d'installer le siège de la région à Besançon?

Publié le 30/05/2016 - 15:56
Mis à jour le 18/04/2019 - 13:52

La présidente de région a déclaré aujourd'hui faire 'le choix de l'équilibre'. Marie-Guite Dufay va proposer aux élus que Dijon garde le statut de capitale régionale mais que le siège de l'hôtel de région de la Bourgogne-Franche-comté soit implanté à Besançon.

dijon_carte_postale.jpg
dijon_carte_postale.jpg

SONDAGE

Les conseillers régionaux devront voter cette proposition dans moins d'un mois, le 24 juin prochain (plus d'informations sur notre article : http://www.macommune.info/article/comment-marie-guite-dufay-envisage-lorganisation-de-la-bourgogne-franche-comte-144271 )

Elle souhaite que Besançon et Dijon s'inscrivent dans une dynamique de coopération. Plus d'infos sur cette déclaration ici

Et vous, qu'en pensez-vous? 

Que pensez-vous de l'idée d'installer le siège de la région Bourgogne - Franche-comté à Besançon?

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

fusion des régions

Fusion Bourgogne-Franche-Comté : les dépenses de fonctionnement ont augmenté de 2,2 % entre 2015 et 2018

Trois régions sur treize ont réduit leurs dépenses de fonctionnement après la réforme territoriale de la fusion des régions. En Bourgogne Franche-Comté, les dépenses de fonctionnement - à périmètre constant - ont augmenté de 2,2 % entre 2015 et 2018.

Réforme territoriale : le coup de gueule de Gérard Quété, maire de Vuillafans

A la veille de la visite de la secrétaire d'État en charge des collectivités territoriales en Bourgogne Franche-Comté pour parler de la fusion des régions et de la réforme territoriale, nous avons reçu du maire de Vuillafans (village de 800 habitants de la vallée de la Loue) cette prise de position sans ambiguïté aucune concernant les communes de la réforme territoriale en cours et de son impact sur les communes.

Philippe Gonon : la dérive de nos institutions locales

Promulguée le 7 août 2015, la loi portant sur la Nouvelle Organisation Territoriale de la République confie de nouvelles compétences aux régions et redéfinit clairement les compétences attribuées à chaque collectivité territoriale. Philippe Gonon, vice président de l’Union des démocrates et indépendants (UDI) du Doubs craint un "court-circuitage" des instances locales. 

actualité

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     23.24
    couvert
    le 21/09 à 12h00
    Vent
    2.35 m/s
    Pression
    1015 hPa
    Humidité
    80 %

    Sondage