Ré-insdustialisation : une première aide attribuée en Franche-Comté à Valdahon

Publié le 27/06/2011 - 14:42
Mis à jour le 27/06/2011 - 14:42

Le ministère de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique vient d’octroyer une aide sous forme d’avance à la ré-industrialisation (ARI) pour un montant de 2 M€ à la société SIS de Valdahon, afin de soutenir ses projets de développement qui se traduiront, dans les trois prochaines années, par un investissement industriel de 6 M€ et par la création de près de 300 emplois.

PUBLICITÉ

L’entreprise SIS est née du regroupement en 1998 de trois sociétés en difficulté qui comptaient alors 63 employés. Spécialisée dans la maroquinerie, la fabrication de bracelets de montres et la gainerie, l’entreprise s’est progressivement développée pour être aujourd’hui un partenaire incontournable des principales maisons du luxe français qui ont recours au savoir-faire du personnel de cette société.

Au travers du rachat des anciens locaux de Technotime à Valdahon, SIS compte s’y développer tout en complétant sa présence à Avoudrey. Lors de l’instruction, il a été souligné : le caractère stratégique de la formation interne qui permet à des demandeurs d’emploi de rejoindre l’entreprise par la méthode de simulation (en partenariat avec Pôle Emploi), l’importance que revêt le maintien d’emplois et d’activités économiques en milieu rural, l’élévation du niveau industriel de l’entreprise qui devient un acteur majeur de la maroquinerie haut de gamme française  et la forte proportion de femmes dans l’entreprise.

L’ARI est l’une des 23 mesures issues des Etats Généraux de l’Industrie. Elle s’adresse aux entreprises ayant un projet d’investissement industriel contribuant par son ampleur et son potentiel économique à la ré-industrialisation de la France et à la création d’emplois. L’aide prend la forme d’une avance remboursable sans intérêt ni redevance.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le député européen et conseiller départemental Christophe Grudler obtient 600 000 euros de l’État pour le Grand Belfort

Depuis 2016 le fonds de péréquation des ressources intercommunales et communales (FPIC) comprend une garantie de sortie dégressive pour les territoires qui cessent d’être éligibles. Ce dispositif arrive à échéance l’année prochaine et conduira 175 territoires bénéficiaires d’une garantie de sortie en 2019 à ne plus rien percevoir en 2020. "C’est la situation dans laquelle aurait dû se retrouver la Communauté d’Agglomération du Grand Belfort pour l’année à venir" constate Christophe Grudler, député européen et conseiller départemental du Territoire de Belfort.

L’hiver approche, et c’est toujours le bon moment pour acheter son vélo chez Proxy-Cycle !

PUBLI-INFO • La période hivernale est en effet une belle occasion de parcourir les magasins et de chercher son futur moyen de transport, de se faire plaisir pour noël ou bien encore de chercher la bonne affaire. Le fabricant et vendeur de vélos électriques bisontin Proxy-Cycle propose des promotions ainsi que des nouveautés toujours plus pratiques et tendance dès maintenant ! Rendez-vous dans les magasins Proxy Cycle en Franche-Comté…

Étude sur l'état de la pauvreté : qui sont les plus impactés en Franche-Comté ?

Depuis 20 ans, le Secours catholique mène une étude statistique annuelle sur l'état de la pauvreté en France. Ce 7 novembre 2019, l'organisation met en lumière la situation de précarité des migrants, des femmes seules et des enfants… Nous avons rencontré Antoine Aumonier, délégué de Franche-Comté au secours catholique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.25
légère pluie
le 14/11 à 18h00
Vent
2.77 m/s
Pression
999 hPa
Humidité
98 %

Sondage