Redécouverte des « Derniers moments de Léonard de Vinci »

Publié le 16/10/2012 - 14:15
Mis à jour le 16/10/2012 - 18:31

Pièce maîtresse dans l’œuvre du peintre Jean Gigoux, l’immense toile de 3,44 m par 4,88 m "Les derniers Moments de Léonard de Vinci" était conservée roulée dans les réserves du musée des Beaux-Arts et d’Archélogie de Besançon depuis 1969 et n’avait pas été revue depuis 18 ans. Exposée l’an prochain en Allemagne, elle quitte l’ombre pour la lumière.

Monumentale

PUBLICITÉ

Dans quel état est-elle ? La question était sur toutes les lèvres le 3 octobre dernier dans la salle du XIXe siècle du musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon. Ce jour-là était déroulée l’immense toile de 3,44 m par 4,88 m « Les derniers Moments de Léonard de Vinci« , peinte par Jean Gigoux, en réserve depuis 43 ans. Cette œuvre n’avait pas été vue depuis 1994, date à laquelle elle avait été une première fois déroulée en présence d’une restauratrice.

Alors, dans quel état est-elle ? 

« La toile est en bon état de conservation général, déclare Sophie Bernard, conservatrice au musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon, chargée de la collection des peintures. Nous avons juste constaté quelques éraflures minimes et une oxydation du vernis. »

Que va-t-il lui arriver maintenant ?

Si cette toile a été déroulée, c’est pour une bonne raison. Elle sera la pièce phare de la première section de l’exposition « De Cranach à Géricault, la collection Jean Gigoux », projet hors-les-murs du musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon en Allemagne l’année prochaine. Celle-ci présentera, à Wuppertal à partir d’octobre 2013, quelque 200 à 250 pièces de la collection Gigoux, dont une centaine de peintures ainsi que des dessins exposés par roulement. Rappelons que le Bisontin Jean Gigoux (1806-1894), peintre et collectionneur, légua sa collection d’œuvres d’art de 460 tableaux et près de 3.000 dessins, l’une des plus prestigieuses de son époque, à la Ville de Besançon.

Mais avant son départ en vue de sa future exposition, la toile fait l’objet d’une restauration. Sophie Bernard précise que celle-ci va consister en « une réintégration des lacunes, un allégement du vernis et le montage sur châssis puisque la toile est libre« . Cette restauration est faite par deux restaurateurs « spécialisés en support » ; le montage sur châssis sera quant à lui réalisé en Allemagne.    

 

A propos de cette oeuvre

Exposé au Salon en 1835 et acclamé par les Romantiques, le tableau « Les derniers Moments de Léonard de Vinci » de Jean Gigoux reprend la légende de la mort du grand artiste de la Renaissance dans les bras de son protecteur François Ier au Manoir de Clos-Lucé près d’Amboise. La toile est très grande comme il était alors d’usage dans la « peinture d’histoire« . 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Peur dans la neige », le polar pour ados de Sandrine Beau

« Peur dans la neige », le polar pour ados de Sandrine Beau

roman policier jeunesse • L'auteure jeunesse de Besançon vient de publier aux éditions Mijade un polar pour jeunes adolescents, "Peur dans la neige", qui se déroule en Franche-Comté. "Mais quelle idée d'emporter ce trésor... Voilà Fleur, son frère Julius et leur grand-mère embarqués dans une série noire. la curiosité est parfois un bien vilain défaut !"

Mécénat des musées du centre : le « Cercle Pâris » veut soutenir le rayonnement culturel de Besançon

Mécénat des musées du centre : le « Cercle Pâris » veut soutenir le rayonnement culturel de Besançon

Baptisée "Cercle Pâris" du nom d'un des grands donateurs des musées et de la bibliothèque de Besançon, l'architecte Pierre-Adrien Pâris, l'association des partenaires et des mécènes des musées du centre a engagé 175.000 € dans des projets concrets et pérennes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.95
légère pluie
le 20/05 à 12h00
Vent
3.74 m/s
Pression
1009.41 hPa
Humidité
93 %

Sondage