Retrait et rappel de certains steacks hachés commercialisés chez Carrefour et Champion

Publié le 17/10/2012 - 17:56
Mis à jour le 17/10/2012 - 17:58

Des steacks hachés surgelés commercialisés en France dans les magasins Carrefour, Carrefour Market et Champion sont rappelés en raison de la présence d'une bactérie E. Coli pouvant entraîner des "troubles graves", selon la société Elivia Eloyes (groupe Terrena) fabriquant ces produits.

bactérie E. Coli

PUBLICITÉ

Un contrôle interne a mis en évidence « la présence d’Escherichia coli O157:H7, une bactérie susceptible de provoquer des troubles graves chez toute personne consommant ce produit« , indique la société dans un communiqué publié mardi.

Les lots de steaks hachés, vendus en cartons de 2,5 kg et dont la date de péremption est le 26 juillet 2013, ont été commercialisés en France entre le 11 et 16 octobre inclus. Ils portent le code barre 3 265 980 349 663.

Sur les 425 produits mis en rayons, 219 ont été vendus, le reste ayant été retiré des magasins, a précisé le groupe Carrefour à l’AFP.

Pour le moment, aucun cas de contamination n’a été signalé, ont indiqué Elivia et Carrefour.

Les Escherichia coli O157:H7 peuvent entraîner dans la semaine qui suit la consommation, des diarrhées parfois sanglantes, des douleurs abdominales et des vomissements. Dans 5% des cas, ces symptômes peuvent être suivis de complications rénales sévères, en particulier, chez les enfants.

Les personnes qui auraient consommé les produits mentionnés et qui présenteraient ce type de symptômes sont invitées à consulter sans délai leur médecin traitant en lui signalant cette consommation et le lieu et la date d’achat, recommande Elivia.

Les consommateurs qui détiennent ces produits ne doivent pas les consommer et doivent les rapporter au point de vente où ils ont été achetés et où ils seront remboursés.

La société rappelle que de « façon générale » la cuisson à coeur – c’est-à-dire la disparition de la couleur rosée – des steaks hachés « permet de prévenir les conséquences d’une telle contamination« .

Un numéro vert a été mis à disposition des consommateurs (0800 94 08 75).

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Reprise des traitements de Vincent Lambert : « cela ressemble vraiment à de l’acharnement thérapeutique »

Reprise des traitements de Vincent Lambert : « cela ressemble vraiment à de l’acharnement thérapeutique »

Le cas de Vincent Lambert, resté paraplégique après un grave accident de la route en 2008, suscite de vifs débats en France. Ces derniers se sont intensifiés depuis l'arrêt des soins et le volte-face ce lundi soir de la cour d'appel de Paris qui ordonne leurs reprises. Que dit la loi ? Réponses…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.19
peu nuageux
le 23/05 à 21h00
Vent
1.61 m/s
Pression
1016.59 hPa
Humidité
90 %

Sondage