Salarié et création d’entreprise, pourquoi pas vous ?

Publié le 19/01/2012 - 18:01
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:31

Selon une enquête Insee de 2006, 39% des créateurs d’entreprise ont quitté leur statut de salarié pour créer leur entreprise. Cependant, en cette période difficile, quitter un emploi salarié nécessite une réflexion et une analyse au préalable. BGE Franche-Comté invite lles salariés à s'informer sur la création d'entreprise lors de portes-ouvertes le Jeudi 26 et Vendredi 27 Janvier, de 12h à 19h.

La création d’entreprise par les salariés

PUBLICITÉ

En 2011, 22%des porteurs de projets accueillis sur les sites BGE Franche-Comté sont des salariés, dont 14% ont créé leur entreprise. Le jeudi 26 et vendredi 27 janvier, sont donc l’occasion pour BGE Franche-Comté de se positionner comme un interlocuteur clé pour les salariés qui s’interrogent sur un projet de création d’entreprise.

Ces après-midi portes-ouvertes sont organisée pour permettre au salarié :

•   d’accéder à de l’information de qualité sur la création d’entreprise, 

•  d’obtenir des réponses aux questions qu’il se pose,

•  d’identifier les personnes et structures ressources pour l’aider dans un projet de création/reprise d’entreprise

• de repérer les moyens à mettre en œuvre pour envisager sereinement un projet de création/reprise d’entreprise.

Les conseils s'effectueront sur rendez-vous. Vous pouvez contacter BGE Franche-Comté au 03. 81 47 97 00.

Ces portes-ouvertes s'organisent lors de la semaine nationale d'information envers les salariés du Réseau National des BGE.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Christine Bouquin, présidente du Conseil Départemental du Doubs, a présenté ce 21 octobre 2019 les grandes orientations budgétaires pour l’année 2020. Et selon elle, «on continue de monter en puissance » avec 80 millions d'euros d'investissements prévus pour l'an prochain…

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles et les Jeunes agriculteurs appellent à une mobilisation nationale mardi 22 octobre 2019. Trois convois de tracteurs circuleront à Besançon pour arriver devant la préfecture du Doubs à 11 heures. Objectif : interpeller      le président de la République Emmanuel Macron.

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

Publi-Info • En ouvrant, début octobre, ses nouveaux locaux Rue Jouchoux à Besançon, Nicolas Donard, directeur d’ID Soudage, souhaitait se donner les moyens de mieux servir ses clients. Quoi de plus normal lorsque les solutions proposées à ses clients sont liées à trois univers allant de la soudure au travail du métal, en passant par la sécurité au travail ?

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Publi-Info • Il y a quelques jours, Yves Dejean directeur de Peugeot Besançon accueillait près de 500 personnes dans ses locaux pour présenter la toute nouvelle 208, en attendant sa sœur jumelle, électrique, la e-208. Dans les semaines qui viennent les équipes de Peugeot Besançon seront à votre disposition pour vous présenter la star de cette fin d’année.

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Dans le cadre des rencontres "Bienvenue dans mon entreprise" proposées par Coopilote, coopérative d'entrepreneurs salariés à Besançon, la micro-brasserie Les2FÛTS a ouvert ses portes pour découvrir et échanger autour de leur activité et de l’entrepreneuriat… L'occasion de faire un focus sur cette petite entreprise artisanale bisontine. 

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.21
nuageux
le 22/10 à 21h00
Vent
2.25 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
94 %

Sondage