Sandrine Beau co-signe un polar pour ados

Publié le 24/07/2011 - 07:21
Mis à jour le 24/07/2011 - 07:21

Décidément, Sandrine Beau, animatrice à France Bleu Besançon, publie à tour de bras en littérature jeunesse en cette année 2011. Nouvel opus arrivé en librairie: "Noël en juillet", un polar pour les plus de 14 ans co-écrit avec deux auteures rencontrées sur internet.

1311427506_0.jpg
©miss Dom
PUBLICITÉ
«Sale temps pour les chats: le tueur sort ses griffes». Le sous-titre de « Noël en juillet« , le dernier livre de Sandrine Beau révèle en quelques mots l’intrigue de ce polar. Les minous d’une petite résidence de deux immeubles se font décimer. Qui est l’assassin? Emma, Tomaso et Youri, trois ados, amis depuis l’enfance et qui vivent là, décident de mener l’enquête.  
Particularité de ce roman, il a été écrit à six mains. Sandrine Beau a partagé cette aventure littéraire avec deux autres auteures avec qui elle dialoguait sur des forums internet. «L’idée d’écrire ensemble est venue de Séverine Vidal. Anne-Gaëlle Balpe et moi avons été tout de suite partantes, raconte Sandrine. Nous avions une idée de départ et l’avons étoffée. Chacune a choisi un personnage.» 
Le premier tome d’une série
Se mettant dans la peau de son personnage et avec ses mots (le langage des ados d’aujourd’hui), l’une a écrit le premier chapitre. Elle l’a envoyé aux deux autres qui lui ont fait part de leurs commentaires. Une fois les corrections apportées et la version définitive du chapitre adoptée, une autre a rédigé le deuxième chapitre poursuivant l’histoire sous l’angle de son personnage, relecture des deux autres, corrections et ainsi de suite jusqu’au 23e chapitre et à l’épilogue.

«On l’a écrit à toute allure, en un mois à peine, en août de l’année dernière. Ca a vraiment été une belle aventure et on a eu envie de la continuer. On a écrit « Rouge bitume », le deuxième tome de cette série baptisée « roulette russe » au printemps et un troisième tome est prévu.»  On y retrouvera les trois « sherlocks » de 15 ans, aux tempéraments bien trempés, livrant au passage leurs états d’âme à une période de leur vie où l’amour prend le pas sur l’amitié. 

En théorie, on ignore qui des trois auteures a écrit quoi, mais on devine aisément la patte de Sandrine dans les pages donnant la parole à Emma, Emma dont la grand-mère franc-comtoise vit d’ailleurs dans un village non loin des Echelles de la Mort…
En pratique :
« Noël en juillet », série « Roulette russe », de Anne-Gaëlle Balpe, Sandrine Beau et Séverine Vidal, Oskar éditeur, juin 2011, 144 pages, 8,95 euros. A partir de 14 ans.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Cadre de vie, offre de formations, coût du logement, transport, accueil des étudiants : le Magazine l'Étudiant vient de dévoiler son classement 2019-2020 de 44 villes étudiantes en France sur la base de 16 indicateurs regroupés en cinq critères :  attractivité, formation, vie étudiante, cadre de vie et emploi. En 19e position, Besançon grimpe de deux places au classement.

Tutorat Santé Besançon : pour prendre un bon départ en première année commune aux études de santé

Tutorat Santé Besançon : pour prendre un bon départ en première année commune aux études de santé

Paces • Plus de 600 étudiants étaient réunis lundi 2 septembre 2019 dans le grand amphithéâtre de la faculté de médecine et pharmacie pour assister à la Tut’rentrée  : un rendez-vous pour rassurer les étudiants dans l'inconnu d'une filière sélective et pour leur donner les clés clés essentielles de la réussite

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Pour la 15ème année consécutive, l’UNEF publie son classement des villes selon le coût de la vie pour les étudiants. Augmentation des loyers, restauration universitaire plus onéreuse, "explosion" des frais pour les étudiants étrangers: étudier en France coûtera plus cher l'année prochaine, a calculé le syndicat étudiant Unef. Sur 42 villes analysée, Besançon arrive en 34e position. Dijon, en 28e position est une ville plus chère pour les étudiants selon la même étude.

Des élèves d’Ornans présentent à Emmanuel Macron leurs productions sur Courbet

Des élèves d’Ornans présentent à Emmanuel Macron leurs productions sur Courbet

Après son discours et la visite de l'exposition "Yan Pei Ming face à Courbet", Emmanuel Macron a pris le temps de rencontrer une quinzaine d'élèves de l'école primaire Courbet et du collège Pierre Vernier d'Ornans qui ont pu lui présenter leurs travaux réalisés dans le cadre du bicentenaire de la naissance de Courbet.

Qui sont les nouveaux « influenceurs » de Besançon ?

Qui sont les nouveaux « influenceurs » de Besançon ?

Instagram, Youtube… depuis maintenant plusieurs années, nombreux sont les créateurs désireux de partager leurs passions à travers ces plateformes. Beaucoup sont devenus de véritables célébrités en France ou dans le monde, d’autres tentent toujours de se démarquer. A Besançon, quelques créateurs, ont su se faire connaitre et attirer un publique plutôt large ou font face à la dure réalité du monde de l’influence. Nous avons échangé avec Pauline (Paulinedress) et Anthony (Chromodesomey)

La Color Life, ce dimanche à Besançon

La Color Life, ce dimanche à Besançon

Organisée conjointement depuis 2014 par les étudiants de l’école de commerce Imea et le Comité du Doubs de la ligue contre le cancer, la Color life revient pour une sixième édition le dimanche 26 mai 2019 dès 13 h au parc de la Gare d’eau de Besançon.  

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.59
couvert
le 20/10 à 6h00
Vent
3.06 m/s
Pression
1006.3 hPa
Humidité
93 %

Sondage