Saône-et-Loire : suspension d'un centre éducatif fermé dont le bail a expiré

Publié le 12/12/2018 - 18:00
Mis à jour le 12/12/2018 - 18:00

L'activité du centre éducatif fermé pour délinquants mineurs d'Autun, en Saône-et-Loire, dont le bail n'a pas été renouvelé par la mairie, sera suspendue à partir de vendredi dans l'attente d'un nouveau local, a-t-on appris ce mercredi 12 décembre 2018 de la Protection judiciaire de la  jeunesse (PJJ).

PUBLICITÉ

"Il n'y a plus de pensionnaire depuis septembre, nous avions commencé à freiner les placements à partir de juillet", a indiqué à l'AFP Christophe Millescamps, directeur interrégional de la PJJ, précisant que ses services "travaillent au déménagement de ce centre dédié aux jeunes de 13 à 16 ans".

De "graves dysfonctionnements"

Le maire (MoDem) d'Autun Vincent Chauvet avait annoncé en février l'intention de la ville, propriétaire des lieux, de ne pas renouveler le bail, qui expirait initialement le 30 juin, invoquant de "graves dysfonctionnements". Le délai avait toutefois été prolongé jusqu'au 14
décembre.

Un nombre "important" de fugues ?

La décision de la municipalité s'explique notamment par un "nombre important" de fugues, à l'origine de "troubles dans le voisinage", ou encore de travaux qu'il aurait fallu réaliser pour mettre le bâtiment aux normes, a précisé M. Chauvet mercredi.

Mis en vente, cet ancien centre aéré devrait devenir un hébergement touristique. Le CEF pourrait rouvrir au domaine de Montlaville à Chardonnay, commune de 200 habitants dans le même département, vendu en novembre à La Sauvegarde 71, association gestionnaire de l'établissement, selon Paul Perre, le maire de la commune.

La population, comme les élus, sont vent debout contre ce projet, précise M. Perre, qui déplore une vente entre particuliers "dans le dos" de la municipalité. Il aurait notamment préféré un destin touristique pour cette "très belle demeure (...) dans un village viticole reconnu dans le monde entier".

L'élu craint aussi les problèmes de voisinage avec un établissement situé "en centre bourg" et trouve que le lieu, qui accueillait autrefois 80 enfants en centre de vacances, n'est pas adapté pour héberger moins d'une quinzaine de jeunes.

Contactée par l'AFP, l'association La Sauvegarde 71 n'a pas souhaité s'exprimer sur ce dossier. Le projet actuel de réforme de la justice des mineurs prévoit notamment la
création de vingt nouveaux CEF en France portant leur nombre à 72.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Baromètre « Parlons vélo des villes cyclables 2019 » : donnez votre avis sur la vie à vélo dans votre commune

A la rentrée 2019, le Fédération des usagers de la bicyclette (FUB) a lancé la seconde édition de l'enquête intitulée "Baromètre Parlons vélo des villes cyclables 2019". L'occasion pour les habitants de toutes les villes de France de s'exprimer sur le sujet… L'enquête est ouverte jusqu'au 30 novembre 2019 !

Intoxication au monoxyde de carbone en hiver : les conseils du lieutenant-colonel Bringout

Avec le froid qui persiste depuis plusieurs jours en Franche-Comté, on a tendance à allumer les radiateurs à fond, faire un feu dans la cheminée, brancher des appareils pour se réchauffer, etc. Avec tout ça, attention aux intoxications au monoxyde carbone et aux incendies ! Voici les conseils du lieutenant-colonel Frédéric Bringout, sapeur-pompier du Doubs pour prévenir des risques…

Tri des déchets dans les entreprises : « Beaucoup d’efforts restent à fournir » selon la Dreal Bourgogne Franche-Comté

Selon la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement de Bourgogne-Franche-Comté, 50 % des tonnages éliminés en décharge dans notre région sont des refus de tri, dont la majorité proviennent de centres de tri de déchets d’activités économiques.

Dépôts sauvages à Chay : une promeneuse écrit une lettre ouverte « à l’indélicat-e »

Bénédicte, une promeneuse dans le secteur de Chay dans le Doubs, a constaté un dépôt d'ordures lundi 11 novembre alors qu'elle se baladait dans un bosquet, près de la Loue. Suite à cette trouvaille fort peu agréable, elle a décidé d'écrire et publier une lettre ouverte sur maCommune.info à l'intention de celui ou celle qui n'a pas trouvé "meilleur" endroit pour jeter ses déchets de carton, de bois, de plastique et de métal…

Paris 2024 labellisera la Bourgogne-Franche-Comté « Terre de Jeux 2024 » ce mercredi à Dijon

Mercredi 13 et jeudi 14 novembre 2019, une délégation de Paris 2024 conduite par Tony Estanguet, président du comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques et Bernard Lapasset, président d’honneur, se rendra en Bourgogne-Franche-Comté afin de poursuivre la mobilisation des territoires. Quelques mois après le lancement du label "Terre de Jeux 2024" et quelques jours avant les premières labellisations de communes.

Vache de Salon à Besançon : « un évènement d’exception pour le grand public »

Publi-info • Après 30 ans d'absence, l'évènement Vache de Salon revient à Besançon du 14 au 17 novembre 2019 au parc des expositions de Micropolis en parallèle du salon Talents & Saveurs. Au programme : des concours, des animations, des concerts… un véritable show de quatre jours sur 1 000 m2 pendant lesquels 30 000 visiteurs sont attendus.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.05
nuageux
le 13/11 à 18h00
Vent
2.13 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
97 %

Sondage