Signaler un abus

Concernant l'article : "des avions de chasse entendus mardi soir à Besançon" (publié le 2 décembre à 11h 04 par Alexane) : Bonjour, La question n'est pas, comme l'indiquent avec un peu de facilité et de désinvolture, les autorités militaires, de savoir si c'est "normal" ou pas "normal", mais de savoir, comme sont en droit de le demander les habitants supportant ces nuisances sonores, si c'est "acceptable" ou "tolérable" quant à la qualité de vie de ces habitants. Pour ma part, j'ai dénombré pas loin d'une vingtaine d'avions mardi 1er décembre 2020 entre 21h30 et 22h10 et ces nuisances sonores et vibratoires sont insupportables et nuisent à la qualité de vie et à la tranquillité de ceux qui les subissent fréquemment, parfois jusqu'à des heures indues, telles qu'aux alentours de minuit, certains soirs. Ces nuisances ne sont même pas atténuées par l'utilisation de bouchons d'oreille et empêchent toute concentration ou tout simplement le plaisir de lire ou de regarder la télévision et sont source de stress et nuisent à la santé tant mentale que physique. Dans le cadre de son programme, Mme le Maire de Besançon proposait parmi les actions celles oeuvrant pour une ville engagée pour le vivant et une ville plus facile à vivre au quotidien. La qualité de vie, la tranquillité et la santé des bisontins entrent -elles dans le cadre de ces actions et de cet engagement électoral ? Une proposition d'action auprès des deux armées pourrait être de ne réaliser les manoeuvres au-dessus de Besançon qu'un jour par semaine et sur une durée n'excédant pas 1 heure, par exemple ? Vous remerciant de l'attention portée à ce courrier, Cordialement Christine G.
Publié le 2 décembre 2020 à 11h55 par • Membre