Sochaux : ce soir, la victoire ou le néant

Publié le 17/05/2014 - 09:13
Mis à jour le 17/05/2014 - 09:13

Revenu de nulle part dans la course au maintien, le FC Sochaux est en passe de réaliser un formidable exploit. Mais pour cela, il doit encore franchir une dernière marche, probablement la plus haute, ce samedi 17 mai 2014 à 21h00 face à Evian/Thonon, lors de la 38e et dernière journée de Ligue 1.

capture_decran_2014-01-27_a_18.29.53.png
Sébastien Corchia ©http://www.sofoot.com/la-journee-vue-par-sebastien-corchia-162043.html
PUBLICITÉ

Auteur d’une phase retour remarquable (29 points) et invaincu depuis 7 matches (4 victoires et 3 nuls), le FCSM doit absolument s’imposer face à l’ETG qui le devance d’une longueur au classement.

C’est donc un match à la vie à la mort que s’apprêtent à livrer les deux équipes dans un stade Bonal à guichets fermés qui promet d’être bouillant. « Quand on gravit des marches, il ne faut pas manquer la dernière. Mais sans avoir peur de la rater. On n’a qu’une seule alternative demain, la victoire », a martelé hier l’entraîneur doubiste Hervé Renard.

Ce dernier avait déjà mis en garde son groupe contre toute forme d’euphorie samedi après la victoire à Rennes (2-1) qui a permis au club de s’offrir cette finale pour le maintien tant attendue. « On est derrière. Notre adversaire a besoin d’un point, nous d’une victoire. Si on n’est pas capable de le faire là, c’est qu’on ne le mérite pas. Le plus dur, c’est-à-dire conclure, reste à faire » , avait-il souligné.

Évian, « impatient d’en découdre »

Du côté savoyard, la pression médiatique et l’engouement populaire en faveur de Sochaux ne semblent avoir aucun effet. En apparence tout du moins. « A part nous, je ne vois pas qui pourrait avoir un impact sur le résultat final. Cela tombe bien, nous on y croit. Je suis impatient d’en découdre » , a affirmé Pascal Dupraz, l’entraîneur d’Evian. « Sur le terrain il faudra faire abstraction des enjeux car cela peut tétaniser. Mais cet enjeu sera le même pour Sochaux. Ce match va se jouer dans les têtes » , estime Olivier Sorlin, l’expérimenté capitaine savoyard.

Si la dynamique actuelle penche en faveur de Sochaux, qui reste sur 6 victoires et 2 nuls sur sa pelouse, alors que l’ETG a perdu ses deux derniers matches à l’extérieur, le mental aura en effet son rôle à jouer.

Les statistiques des deux clubs démontrent notamment l’importance capitale de marquer le premier but. Sochaux n’a jamais gagné cette saison à Bonal quand il a encaissé le premier but (3 nuls, 3 défaites), tandis qu’Evian a presque toujours perdu en déplacement après avoir concédé l’ouverture du score (9 défaites et 2 nuls). « Tout ce qui compte pour moi, c’est que les joueurs n’aient pas la pression. Normalement, ils ne devraient pas l’avoir puisque les sondages ne nous sont pas favorables. Il y a 13 ans, nous étions en division d’honneur. Il a donc bien fallu qu’on gagne quelques matches couperets pour monter jusqu’en Ligue 1 » , glisse malicieusement Dupraz.

Renard : Il faudra être intelligeant

« On ne change rien, les joueurs sont décontractés et vont se préparer comme d’habitude. Il faudra être intelligent d’une manière globale. Ça passera avant la patience » , a pour sa part déclaré Renard.

Ce match sera aussi marqué par le duel à distances entre deux techniciens qui se sont écharpés à plusieurs reprises cette saison. « Nous sommes adversaires le temps d’un match. Lui a décidé d’être adversaire avec moi plus que le temps d’un match. C’est son problème. Lui, il connaît tout » , a affirmé Dupraz jeudi. Renard, originaire lui aussi de Savoie, a pourtant joué l’apaisement : « Il y aura poignée de main avec mon homologue demain (samedi, ndlr). C’est un match entre deux clubs, pas entre deux entraîneurs. »

Sochaux a toutes les cartes en main pour entrer un peu plus dans les livres d’histoire de la L1. En cas de succès, le FCSM deviendrait ainsi la première équipe à se maintenir en ayant compté seulement 11 points à la trêve et porterait à 67 son nombre record de saisons dans l’élite. Mais Evian ne l’entend pas de cette oreille.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Décathlon Besançon : des passionnés et des produits « héros » pour vivre l’été

Décathlon Besançon : des passionnés et des produits « héros » pour vivre l’été

Publi-info • Chez Décathlon, parce que les salariés sont des passionnés de sports, parce qu’on sait innover et créer en écoutant des sportifs tout aussi passionnés, des produits adaptés à vos besoins vous sont proposés dans une très large palette de sports. En ce début d’été, qui plus est période de soldes, voici la parade des héros, du maillot de bain pour surfeuses, aux chaussures des joggeurs, en passant par un kit de tir à l’arc.

Le Tour de France en Franche-Comté ce vendredi

Le Tour de France en Franche-Comté ce vendredi

Ce vendredi 12 juillet 2019, les coureurs s’élanceront de Belfort un peu avant midi pour la 7eétape du Tour de France et traverseront de nombreuses communes de Franche-Comté, avant de rejoindre Chalon-sur-Saône. Retrouvez lesquelles et à quelle heure les passages sont prévus !

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.91
couvert
le 16/07 à 21h00
Vent
1.44 m/s
Pression
1016.92 hPa
Humidité
84 %

Sondage