Sylvain Maurice : entre tristesse et soulagement

Publié le 09/09/2011 - 09:30
Mis à jour le 09/09/2011 - 09:30

La présentation à la presse de la saison 2011/2012 du Nouveau Théâtre de Besançon a été l’occasion pour Sylvain Maurice, bientôt sur le départ, de dresser un rapide bilan de ses neuf ans passés à la direction de cette scène nationale. Entre tristesse et soulagement.

photo_macommune_1315507921_0.jpg
Sylvain Maurice aura passé neuf ans à la tête du Nouveau Théâtre de Besançon ©miss Dom
«Les nouvelles directives du ministère limitent maintenant les contrats de direction de scène nationale à neuf ans», explique Sylvain Maurice. Lequel dirigeait justement le Nouveau Théâtre de Besançon depuis neuf ans. Sylvain Maurice est donc sur le départ, son successeur sera nommé en octobre prochain. 
«J’avais de toute manière le sentiment d’être arrivé à la fin d’un cycle, explique-t-il. Je suis heureux de ce que j’ai fait ici, j’aime beaucoup cette ville, j’ai toujours aimé travailler dans ce théâtre. Mais j’ai toujours su que je devais partir.»
«Je retourne en compagnie, je ne serai  plus directeur de théâtre, révèle Sylvain Maurice. J’ai un peu de tristesse car c’est très passionnant de diriger ces maisons-là, mais c’est aussi un grand soulagement. Etre directeur de théâtre demande beaucoup de travail et le sacrifice de sa vie familiale. Je suis très content car je vais pouvoir me consacrer un peu plus à mes spectacles et à mes proches, notamment mes enfants.» 
Et de conclure : «Ca a vraiment été une belle aventure. On a essayé de défendre une certaine idée du théâtre: un lieu de création, avec des artistes associés et en résidence tous les ans, et un lieu d’innovation. Il ne faut pas avoir peur de prendre des risques et c’est ce qu’on a fait»  Un lieu où le souci a été en outre de proposer aux spectateurs une programmation variée et financièrement accessible.  
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

La Saline royale va terminer le cercle de Ledoux…

C'était l'idée de Claude-Nicolas Ledoux lorsqu'il a dessiné la Saline royale d'Arc-et-Senans : continuer le demi-cercle de la "cité idéale". Finalement, il sera réalisé trois siècles plus tard sous la direction d'Hubert Tassy. Nom du projet : Un cercle immense.

Doubs et Saône-et-Loire : la 4e édition de Idylle se poursuit jusqu’au 8 novembre…

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne- Franche-Comté, et Laurence Fluttaz, vice-présidente à la culture et au patrimoine, en présence de Pierre Vian, président de l’Artdam, ont présenté l’édition 2020 de l’événement culturel régional "Idylle" le 15 octobre. Cette année, elle se déroulera dans les départements du Doubs et de Saône-et-Loire du 17 octobre au 8 novembre.

« Publiez la nature » : des gravures comme des témoignages des siècles passés…

Première étude des champignons, des oiseaux, des feuilles, et même de la composition d'une graine de café... Autant de curiosités représentées sous forme de gravures dans  l'exposition "Publiez la Nature". À découvrir à partir de ce samedi 17 octobre 2020 à la Bibliothèque d’Etude et de Conservation de Besançon...

Le Château de Joux a besoin d’un petit coup de pouce…

Le 13 octobre 2020, la signature de la convention de partenariat entre la communauté de Communes du Grand Pontarlier et la Fondation du patrimoine, a marqué le lancement de la première souscription populaire au profit du château de Joux. Le Château de Joux a été sélectionné par la Mission Patrimoine, animée par Stéphane Bern et la Fondation du Patrimoine, pour bénéficier d'une aide financière à sa restauration. Les amoureux du Château de Joux peuvent à présent contribuer également à la sauvegarde de leur patrimoine pendant encore 444 jours...

Frac FC : Une mallette et des « oeuvres qui se font la belle »…

Développée depuis 2019 par le Frac Franche-Comté, la Mallette est un outil pédagogique original qui permet aux enseignants d'emprunter une oeuvre afin de la présenter en classe. Premier bilan du dispositif ce 8 octobre 2020 avec Sylvie Zavatta, directrice du Frac FC et Nathalie Francesconi, enseignante en arts appliqués au lycée Pasteur à Besançon.

Le Grand 8 : c’est (re)parti pour les spectacles itinérants dans le Grand Besançon

Culture en famille • La scène «jeune public» de Franche-Comté "Côté Cour", qui propose des spectacles itinérants pour les enfants et leurs parents, se remet en piste et relance la machine du Grand 8 dans le Grand Besançon. Jusqu'au mois de mai 2021, une dizaine de spectacles sont à voir en famille sur réservation - Covid-19 oblige - dans neuf communes de la communauté urbaine.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.78
nuageux
le 25/10 à 9h00
Vent
5.09 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
66 %

Sondage