anesthesistes

20 articles trouvés

Empoisonnements : la chambre de l’instruction rejette la levée de mise en examen du docteur Péchier

La chambre de l'instruction de Besançon a refusé de lever la mise en examen du docteur Frédéric Péchier ce mercredi 28 novembre 2018, selon France Bleu Besançon. Soupçonné de l'empoisonnement de sept patients, dont deux mortels, l'anesthésiste clame son innocence. Ses avocats demandaient son placement sous le statut de témoin assisté.    

Le Dr Péchier ne pourra pas retravailler

La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Besançon a maintenu mercredi 23 mai 2018 le contrôle judiciaire d'un médecin anesthésiste, mis en examen en mai 2017 pour sept empoisonnements de patients, dont deux mortels, a indiqué l'un de ses avocats.

Empoisonnements à Besançon : l’anesthésiste demande le droit d’exercer à nouveau

Un médecin anesthésiste de Besançon mis en examen en mars 2017 pour sept empoisonnements de patients, dont deux mortels, a demandé ce mercredi 9 mai 2018 à la justice d'alléger son contrôle judiciaire pour pouvoir exercer à nouveau sa profession. La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Besançon, qui a examiné cette requête, rendra sa décision le 23 mai.

Demande de levée de mise en examen de l’anesthésiste : la décision est prorogée à une date ultérieure

Le médecin anesthésiste de Besançon, Dr Frédéric Péchier, soupçonné d'avoir empoisonné sept patients avait demandé la levée de sa mise en examen début septembre, affirmant être innocent. La décision de la chambre d'instruction qui devait être rendue ce mercredi 27 septembre 2017 est prorogée à une date ultérieure.

Affaire Péchier : discorde entre la défense et les parties civiles

La chambre de l'instruction de Besançon se prononcera le 27 septembre 2017 sur la demande de levée de mise en examen d'un médecin anesthésiste soupçonné de sept empoisonnements, dont deux mortels, qu'il réfute catégoriquement. La défense a présenté des certificats médicaux en faveur du médecin. "La vérité émanera d'experts judiciaires et non pas de certificats médicaux" a rétorqué l'avocat de parties civiles. 

L’anesthésiste clame son innocence : la cour d’appel examine une demande de levée de mise en examen

Le médecin anesthésiste de Besançon soupçonné d'avoir empoisonné sept patients a demandé la levée de sa mise en examen, affirmant être innocent. Cette demande sera examinée à huis clos par la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Besançon ce mercredi 6 septembre à partir de 9h.

CHARGER LA SUITE

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -2.3
ciel dégagé
le 20/03 à 6h00
Vent
2.27 m/s
Pression
1032.97 hPa
Humidité
88 %

Sondage