Tilleuls à quai !

Publié le 06/11/2013 - 21:01
Mis à jour le 07/11/2013 - 09:32

Après la polémique sur la coupe des platanes durant l’hiver 2012, la replantation d’arbres quai Veil Picard sur le chantier du tramway de Besançon est toute symbolique. Depuis ce mercredi 6 novembre 2013 et durant 15 jours, 60 tilleuls en provenance des pépinières des Pays-Bas vont prendre racine sur le quai. Au total,1.200 arbres longeront le tracé du Tram.  

PUBLICITÉ

Les platanes de Chamars ne feront plus face à leurs compères du quai Veil Picard, mais à 60 tilleuls. Quai de Strasbourg et quai Veil Picard seront entièrement ornés de la même  essence. Le maire, Jean-Louis Fousseret, Pascal Gudefin, directeur du projet Tramway et Jean-Claude Roy, 2e Vice-Président en charge des transports au Grand Besançon  ont assisté ce mercredi matin à la plantation alors que l’abattage des 83 platanes en hiver dernier avait suscité de vives réactions 

Des tilleuls hollandais aplatis et à la coupe courte 

Ce ne seront pas 83 mais 60 tilleuls qui remplaceront leurs prédécesseurs. Cette essence a été privilégiée aux platanes jugés plus allergènes. Palissés et structurés, les arbres sont espacés d’une distance plus grande nécessaire à leur bon développement et à leur entretien. 

Les 60 tilleuls proviennent de Hollande. Pour Jean Baptise Bouyer, responsable du pôle architecture de la société “Atelier Villes et Paysages” le fait qu’ils proviennent des Pays-Bas est bénéfique dans le sens où ils sont acclimatés à des températures plus basses. 

Pour des raisons de sécurité et pour permettre tout simplement au tram de passer sur un quai déjà peu large et nécessitant la création d’un encorbellement au-dessus du Doubs,  les tilleuls garderont cette forme aplatie.  La rangée d’arbres sera également plus courte pour laisser ouverte la zone de dépose-minute au niveau de la rue Marulaz. 

1 200 arbres le long du tracé du Tram

Pour les besoins du chantier, 630 arbres ont été abattus, mais il était convenu au début des travaux que pour un arbre coupé, deux seraient plantés.

Contrairement aux tilleuls du quai Veil Picard, la majorité des autres arbres proviennent de France dont une petite centaine de la pépinière de Marnay en Haute-Saône. D’ici fin 2013, 397 arbres seront plantés  des Hauts de Chazal au pont Battant, rue Brulard, boulevard Mitterrand, boulevard Fleming, etc. (voir encadré ci-contre sur les arbres d’alignements). Tous les arbres de diverses essences – tulipiers, cerisier, noisetiers, érables ou encore alisier, etc. – seront plantés d’ici le printemps 2014. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Entre 600 et 1.000 manifestants marchent pour le climat à Besançon. Des Gilets Jaunes aux Livres dans la Boucle

Entre 600 et 1.000 manifestants marchent pour le climat à Besançon. Des Gilets Jaunes aux Livres dans la Boucle

"appel à la mobilisation générale" • Entre 600 manifestants et 1.000 manifestants selon la CFDT étaient au rendre-vous de la marche d'Alternatiba ANV (action non violente) Cop 21 au départ du parc Micaud à Besançon. Direction la place Flore pour rejoindre les Gilets Jaunes avec un Die In (mourir sur place). La marche devrait rejoindre les Vaîtes vers 17h avec un village des alternatives en parallèle de la Guinguette des Vaîtes mais le rassemblement s'est scindé. Une centaine de gilets jaunes a décidé de se rendre au centre-ville pour rejoindre les "Livres dans le Boucle". La majorité des marcheurs climatique se sont dirigés en direction des Vaites.

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

À deux jours de la marche pour le climat samedi 21 septembre à Besançon, le groupe local EELV Grand Besançon met en garde dans un communiqué le groupe Alternatiba Besançon d'une forme de récupération politique à la veille des élections municipales de 2020. "Une marche pour sauver le climat n’est pas une marche de promotion d'un parti politique pour les municipales" estime Europe Écologie Les Verts.

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Rappel • L’état de catastrophe naturelle vient d'être reconnu pour la commune de Besançon au titre des inondations par remontée de nappe phréatique survenues entre le 22 janvier 2018 et le 28 janvier 2018. Les assurés victimes de ces inondations ont dix jours pour reprendre contact avec leur assurance.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.55
pluie modérée
le 23/09 à 0h00
Vent
4.19 m/s
Pression
1016.33 hPa
Humidité
97 %

Sondage