Tramway : à Dijon aussi le coût interpelle

Publié le 02/10/2012 - 17:26
Mis à jour le 03/10/2012 - 08:10

Le tramway de Besançon n’est pas seul à susciter la polémique. Chez nos voisins bourguignons, lors du dernier conseil municipal de la ville de Dijon, le 24 septembre 2012, le maire François Rebsamen s’est vu interpellé par Franck Ayache (UMP), au nom du groupe Initiatives Dijon, le groupe municipal d’opposition, sur le coût réel pour les Dijonnais du tramway dont la première ligne a été lancée il y a juste un mois.

dsc_1997.jpg
© carvy

chez nos voisins

PUBLICITÉ

Suite à cette interrogation, restée sans réponse de la part de François Rebsamen, les élus du Groupe Initiatives Dijon indiquent que l’intervention de Franck Ayache rappelait notamment deux points essentiels :

  • « le budget du tramway ne prend pas en compte les nombreux financements de travaux de voirie et d’aménagements urbains liés au tram. (Réaménagement des accès aux parkings, travaux de signalisation des voies de bus…),
  • le budget du tramway ne comprend pas le coût des rames, d’une valeur de 45 millions d’euros hors taxes qui font l’objet d’un crédit-bail (équivalent à une location). Le budget est ainsi artificiellement allégé. La ville, bien que non-propriétaire des rames, paye pourtant un loyer conséquent pour cette location. »

Et de poursuivre : 

« Face à ces interpellations, nous attendions une réponse précise à cette question légitime que se posent de nombreux Dijonnais. Le maire a refusé tout simplement de répondre, marquant ainsi par son silence sa gêne sur ce dossier. Nous ne pouvons que constater que les 398,5 millions d’euro hors taxes annoncés par la municipalité ne sont au mieux qu’une illusion.

Nous demandons à l’équipe socialiste de faire preuve de transparence sur le coût réel du tram en créant une commission d’évaluation regroupant usagers, élus de la majorité comme de l’opposition et représentants du Grand Dijon.

Les Dijonnais vont payer le tram pendant 40 ans, ils ont le droit de savoir le montant de la facture !« 

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Acte 28 des gilets jaunes à Besançon : des perturbations sur le réseau Ginko  samedi 25 mai

Acte 28 des gilets jaunes à Besançon : des perturbations sur le réseau Ginko samedi 25 mai

Une semaine après la manifestation "pluvieuse" des Gilets Jaunes qui avait rassemblé 800 manifestants pour les six mois du mouvement, un nouveau rassemblement est organisé ce samedi 25 mai 2019 à partir de 14h place de la Révolution. La circulation des Bus et des tramways sera à nouveau perturbée dans l'après-midi, notamment au centre-ville.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.74
légère pluie
le 24/05 à 18h00
Vent
4.13 m/s
Pression
1013.28 hPa
Humidité
83 %

Sondage