Un an après son meurtre, le souvenir d'Alexia Daval évoqué lors d'une messe

Publié le 04/11/2018 - 17:35
Mis à jour le 18/04/2019 - 12:31

Un an après le meurtre d'Alexia Daval, le prêtre de la basilique de Gray (Haute-Saône), a évoqué dimanche 4 novembre 2018 le souvenir de la jeune femme, devant ses parents dont "la vie est exposée aux passants sans ménagement".

PUBLICITÉ

Visages fermés, le père et la mère d'Alexia Daval, dont le mari Jonathann est le suspect numéro un de son meurtre, se sont assis au deuxième rang de la basilique, au côté de quelque 200 personnes pour la messe dominicale.

"Depuis un an, la famille d'Alexia est à l'écoute, devant les bruits assourdissants"

A la demande des parents de la jeune femme, le père Laurent Bretillot, qui avait prononcé l'homélie aux obsèques d'Alexia le 8 novembre, a ajouté le nom d'Alexia aux attentions de messe, puis il s'est adressé à Isabelle et Jean-Pierre Fouillot. "Depuis un an, la famille d'Alexia est à l'écoute, devant les bruits assourdissants. Ils nous ont demandé de les accompagner dans une simple messe. Depuis un an, votre vie est exposée aux passants sans ménagement", a-t-il déclaré.

A l'issue de la cérémonie, les parents d'Alexia sont sortis de la basilique sans dire un mot, les yeux rougis, mouchoirs à la main. La soeur d'Alexia et son mari, Grégory Gay, qui habitent à Paris, n'étaient pas présents lors de cette messe dominicale.

Rappel

Jonathann Daval avait signalé la disparition de son épouse le 28 octobre 2017. Le corps partiellement brûlé d'Alexia a été retrouvé dans un bois, non loin de Gray, deux jours plus tard. Lors des obsèques de la jeune femme et d'une marche blanche, son mari était apparu effondré, soutenu par ses beaux-parents. Interpellé fin janvier, il avoue avoir étranglé son épouse au cours d'une dispute, est incarcéré et mis en examen pour "meurtre sur
conjoint". Mais fin juin, il se rétracte et accuse son beau-frère d'être l'auteur du crime.

Infos +

Des confrontations entre Jonathann Daval, les parents, le beau-frère et la soeur d'Alexia devraient avoir lieu d'ici à la fin de l'année.

(Source : AFP)

1 Commentaire

Est ce que cela va la ramener ????? personne n'en ai revenu....alors les beaux parleurs qui glorifie dieu et toute sa clique feraient bien d'être plus " terre a terre " et laisser ces gens meurtris dans leur deuil et ne pas remuer le couteau dans la plaie !!!!!!!!
Publié le 18 fevrier à 23h44 par MACARENA • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

affaire daval

Reconstitution du meurtre d'Alexia : Jonathann Daval avoue la crémation et lève les dernières zones d'ombre...

Lundi 17 juin 2019, Jonathann Daval a livré des aveux complets lors d'une reconstitution qui s'est déroulée pendant sept  heures à Gray en Haute-Saône, reconnaissant avoir lui-même "procédé à la crémation du corps" de sa femme Alexia et lui avoir porté des coups violents, a déclaré le procureur de Besançon Etienne Manteaux.

Secret professionnel : le procès de l’avocat de Jonathann Daval renvoyé au 6 mai

Le tribunal correctionnel de Lons-le-Saunier  dans le Jura a renvoyé lundi au 6 mai 2019 le procès de l'avocat de Jonathann Daval, Randall Schwerdorffer, poursuivi pour violation du secret professionnel en marge d'une audition de son client soupçonné d'avoir tué sa femme Alexia.

Randall Schwerdorffer, l’avocat de Jonathann Daval convoqué au tribunal lundi

L'avocat de Jonathann Daval, Me Randall Schwerdorffer, doit comparaître lundi devant le tribunal correctionnel de Lons-le-Saunier (Jura), alors qu'il est poursuivi pour violation du secret professionnel en marge d'une audition de son client, Jonathann Daval, soupçonné d'avoir tué sa femme Alexia, selon un mandement de citation.

Affaire Daval : l’ancienne maison du couple cambriolée

"Tout a été retourné" • L'ancienne maison du couple Daval à Gray en Haute-Saône, inoccupée depuis l'arrestation de Jonathann, soupçonné du meurtre de son épouse Alexia en octobre 2017, a été "cambriolée", a annoncé dimanche 3 mars 2019 le procureur de la République de Vesoul, Emmanuel Dupic.

Dans la catégorie

Polémique sur le voile : l’assemblée régionale « profondément marquée » selon Marie-Guite Dufay

Le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, qui se réunissait ce vendredi 15 novembre 2019 en assemblée plénière un mois après la polémique déclenchée par un élu RN au sujet d'une femme voilée dans le public, reste "profondément marqué", a estimé sa présidente (PS) Marie-Guite Dufay.

Port du voile : le Sénat vote l’interdiction pour les parents accompagnant les sorties scolaires

La polémique née de l'intervention de Julien Odoul le 11 octobre 2019 à Dijon à l'encontre d'une mère voilée qui accompagnait une sortie scolaire continue de faire débat en France. Mardi 29 octobre 2019, le Sénat, à majorité de droite a adopté dans un contexte explosif, une proposition de loi LR visant à interdire le port de signes religieux aux parents accompagnant des sorties scolaires, jugée "contre-productive" par le ministre de l'éducation Jean-Michel Blanquer.  

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Le président du groupe RN au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté Julien Odoul, qui avait demandé vendredi 11 octobre 2019 à ce qu'une femme dans le public retire son voile, a dénoncé jeudi une "opération de victimisation" après que cette dernière a annoncé porter plainte.

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

Les "Licra" (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) de Besançon et Dijon ont annoncé qu’elles accompagneraient la mère voilée dans ses démarches en estimant qu’elle ne méritait pas le bruit et la fureur alors qu’« elle accomplissait un paisible devoir civique » en accompagnant la classe de son fils au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. 

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Voile : Prise à partie par un élu RN au conseil régional, la maman voilée s'exprime...

La mère voilée originaire de Belfort qui a déclenché malgré elle la sortie du RN  Julien Odoul au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté s'exprime dans un entretien au site islamophobie.net du collectif contre l'islamophobie en France. Elle souhaite que son fils "passe à autre chose" mais semble garder un goût amer de cette expérience... 

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.95
couvert
le 19/11 à 3h00
Vent
0.58 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
94 %

Sondage