Un food truck et d'autres innovations à découvrir au salon Bio & Co

Publié le 11/04/2015 - 12:40
Mis à jour le 11/04/2015 - 12:27

Il y a 1001 raisons de se mettre au vert comme le montrera ce week-end, le salon Bio & Co à Besançon. Et pourquoi ne pas commencer par les nouvelles tendances, comme ces camions ambulants qui proposent de manger sur le pouce, mais de façon saine et avec des produits de qualité.

À Micropolis jusqu’à dimanche

PUBLICITÉ

Véritable lieu d’informations, Bio & Co n’est pas « un point de vente de plus », insiste son organisateur, Patrick Viot, mais plutôt un cabinet de curiosités, avec l’expertise de chaque exposant en prime. Ils seront une centaine au total, venus de toute la France et de la région à se partager l’espace jusqu’à dimanche. L’occasion de découvrir toutes sortes de produits et de pratiques écologiques.

L’espace « alimentation » fait bien sûr partie de ceux qui ont le plus d’adeptes, avec la jardinerie et la construction. Parmi les curiosités, le salon reçoit cette année un food truck. En plein développement ces deux dernières années, ces restaurants mobiles fleurissent un peu partout. Il devrait s’en installer un prochainement à Dole. Le principe ? Proposer du fast-food mais « haut de gamme ».

C’est un alsacien, Nicolas Vachez, qui en est à la tête. « Je suis installé tous les midis dans divers endroits de Strasbourg et j’y vends des bocaux de plats préparés, faits maison avec des produits labellisés. » Une façon de manger sainement, même sur le pouce… Il s’est associé à l’entreprise alsacienne Pur’Etc pour développer son concept et le présentera ce week-end sur le salon bisontin. Avis aux amateurs…

Des innovations pour les allergiques au gluten et les électro-sensibles

On retrouvera aussi sur place des produits que l’on a l’habitude d’acheter comme ces vins bio des producteurs locaux ou ces plants de tomates à repiquer à la belle saison dans le jardin. Cours de cuisine, vêtements bio et feng shui ont également le vent en poupe. Le salon fera aussi la part belle aux conférences et aux ateliers (écolo-jeu, fabrication de chocolat, conception en carton…)

Ce sera enfin l’occasion de se mettre à la page pour tous ceux qui ne sont pas encore écolos convaincus. « On voit apparaître de nouvelles activités et de nouveaux produits autour des allergies au gluten et des personnes électro-sensibles notamment », confie Patrick Viot. Le bois polarisé, « autour duquel on apporte un soin vis-à-vis du sens de coupe, des phases de la lune et du montage de meubles » fait partie des dernières innovations, à découvrir sur place.

Informations pratiques : Les 10, 11 et 12 avril à Micropolis. Hall A2. Ouvert de 10h à 19h. Entrée : 5 euros, gratuite en téléchargement ici.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Rappel • L’état de catastrophe naturelle vient d'être reconnu pour la commune de Besançon au titre des inondations par remontée de nappe phréatique survenues entre le 22 janvier 2018 et le 28 janvier 2018. Les assurés victimes de ces inondations ont dix jours pour reprendre contact avec leur assurance.

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

L'intergroupe EELV- PC  Société civile de l'ancienne majorité plurielle demande au maire de Besançon de prendre  un arrêté interdisant les pesticides à Besançon, à l'instar de la décision du maire de Boussières dans le Grand Besançon. Jean-Louis Fousseret réaffirme ce mercredi matin qu'il est contre les pesticides, mais estime qu'il ne faut pas confondre "courage et démagogie".

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.16
ciel dégagé
le 16/09 à 18h00
Vent
2.41 m/s
Pression
1018.85 hPa
Humidité
45 %

Sondage