Un nouveau patron pour les gendarmes francs-comtois

Publié le 15/07/2011 - 10:35
Mis à jour le 15/07/2011 - 10:35

Le colonel Jacques Vire dirige la région de gendarmerie de Franche-Comté depuis le 1er juillet. Il succède au général Alain Coroir affecté à la même date à la sous-direction de l'organisation et des effectifs de la direction générale de la gendarmerie nationale.  

1310720299_0.jpg
Jacques Vire ©adjudant duredon-cellule communication rgfc
PUBLICITÉ

Agé de 52 ans, ce père de famille de trois enfants, arrive de Paris où il était chef d’état-major de l’inspection générale des Armées-Gendarmerie.

Depuis sa sortie de l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr en 1982, il a occupé de nombreux postes, sur le terrain et en état-major.

La région de gendarmerie de Franche-Comté est forte de 1835 officiers, sous-officiers, gendarmes adjoints volontaires et personnels civils, répartis dans 131 casernes. Elle assure l’exécution des missions de sécurité publique sur 96,2% du territoire franc-comtois au profit de 66,7 % de la population.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Port du voile par les accompagnatrices scolaires : un projet de loi soutenu par Alain Joyandet sera examiné au Sénat

Port du voile par les accompagnatrices scolaires : un projet de loi soutenu par Alain Joyandet sera examiné au Sénat

Le Palais du Luxembourg examinera le mardi 29 octobre 2019 une proposition de loi à l'initiative du groupe Les Républicains, qui sera défendue par Jacqueline Eustache-Brinio avec le plein soutien d'Alain Joyandet. L'objet est de fixer dans le droit l'obligation pour toutes les personnes qui concourent au service public de l'éducation nationale "de faire preuve d'une totale neutralité religieuse".

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

Les "Licra" (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) de Besançon et Dijon ont annoncé qu’elles accompagneraient la mère voilée dans ses démarches en estimant qu’elle ne méritait pas le bruit et la fureur alors qu’« elle accomplissait un paisible devoir civique » en accompagnant la classe de son fils au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. 

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.91
couvert
le 22/10 à 6h00
Vent
0.71 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
95 %

Sondage