Alerte Témoin

Une exposition sur le projet de Renzo Piano pour Ronchamp

Publié le 20/11/2008 - 19:33
Mis à jour le 20/11/2008 - 19:33

Les sœurs Clarisses devraient prochainement quitter Besançon pour la colline de Ronchamp. Sur ce site haut-saônois rendu célèbre par la chapelle Notre-Dame du Haut de Le Corbusier, l’architecte mondialement connu Renzo Piano doit leur construire une fraternité. Ce projet qui a déjà fait couler beaucoup d’encre est présenté jusqu’au 30 novembre au centre diocésain de Besançon.

Architecte de Beaubourg, du musée de la fondation Beyeler à Bâle, du centre culturel Tjibaou à Nouméa, de l’aéroport international du Kansai à Osaka ou de la cité internationale de Lyon, Renzo Piano avait d’abord refusé de s’engager dans un tel projet. Il faut dire que l’ombre de Le Corbusier plane à jamais sur la colline de Bourlémont à Ronchamp. Mais Jean-François Mathey, président de l’association Oeuvre Notre-Dame du Haut, a su le convaincre.

Dans les peaux de la colline
Chargé de remplacer la porterie (le bâtiment d’accueil) aujourd’hui très visible, réaménager le parking en un espace paysager et construire un lieu de vie, de prière et d’accueil spirituel pour quatorze sœurs Clarisses, Renzo Piano s’est vite heurté à des oppositions pas toujours justifiées et, pour certaines, d’une extrême violence. Depuis plus de trois ans, il affine sa copie avec ses collaborateurs. «Renzo Piano est un humaniste, il aime écouter tout le monde même les pires détracteurs. Il a tenu compte de chaque remarque», a révélé Paul Vincent, senior partner dans son agence et chef de ce projet, lors de la conférence qu’il a donnée le 18 novembre au centre diocésain de Besançon. Celle-ci était en lien avec une exposition à découvrir en ces lieux jusqu’au 30 novembre. Y sont en effet présentés maquettes, coupes et  plans qui montrent comment le grand architecte italien a choisi de répondre à la commande qui lui était faite, «en se glissant avec humilité dans les peaux de la colline» comme l’indique Paul Vincent.

«Ronchamp demain… Renzo Piano rencontre Le Corbusier», centre diocésain (Grand séminaire), 20 rue Mégevand à Besançon,  jusqu’au 30 novembre 2008, tous les jours de 13h à 17h30. Entrée gratuite.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Religion

La mosquée de Planoise, la dernière à rouvrir ses portes à ses fidèles à Besançon

Si la plupart des mosquées de Besançon ont pu rouvrir leurs portes le 13 juin dernier après le confinement, la mosquée de Planoise, la plus grande de la ville (1.500 m2) a dû retarder sa réouverture au 22 juin pour des raisons logistiques afin d'accueillir ses fidèles dans le respect des règles sanitaires contre la propagation du covid-19. Jouad Amarouch, président de l'association Al Fath de la mosquée de Planoise répond à nos questions.

Cette année, le Ramadan sera « source de paix et de spiritualité » tout en « participant à l’effort national » contre le coronavirus

Si dans plusieurs pays musulmans la question de maintenir ou non le Ramadan au mois d'avril cette année se pose en raison de la pandémie du covid-19, en France, il n'y aura aucun changement : le Ramadan commence ce vendredi 24 avril jusqu'au 24 mai 2020, nous confirme Khalid Jarmouni, président du Centre culturel islamique de Franche-Comté.

Les lieux de culte ne rouvriront pas avant juin selon Emmanuel Macron

Emmanuel Macron s’est montré prudent sur la possibilité de rouvrir les lieux de culte lors du déconfinement, évoquant une période d’observation jusqu’à “mi-juin”, ont rapporté des responsables de culte et de loges maçonniques, après une audio-conférence ce mardi 21 avril avec le président.

Septième « urbi et orbi » de Noël pour le pape François

Le pape François doit adresser son traditionnel message "urbi et orbi" à la ville de Rome et au monde, en latin,  à l'occasion de son septième Noël dans ses fonctions, mercredi au Vatican, pour un vaste tour d'horizon des zones de conflits. Mardi soir, lors de sa traditionnelle homélie de la messe de Minuit, l'Argentin avait mis l'accent sur l'amour "inconditionnel" et "gratuit" face à la logique marchande  

Voile refusée dans une maison de retraite : la paroisse a trouvé un appartement à la religieuse

Le père Florent Belin, curé de la paroisse Notre-Dame de la Motte de Vesoul, tient à s'exprimer dans un communiqué après l'ampleur prise dans les médias après son édito sur la laïcité dans un bulletin paroissial. Le prêtre s'interrogeait que la notion de laïcité après avoir eu connaissance de l'histoire d'une religieuse venue prendre sa retraite à Vesoul et qui souhaite continuer à porter le voile et l'habit.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     17.75
    légère pluie
    le 05/07 à 9h00
    Vent
    3.49 m/s
    Pression
    1021 hPa
    Humidité
    84 %

    Sondage