Une micro-brasserie va s'installer à Besançon durant l'été

Publié le 27/05/2018 - 09:46
Mis à jour le 27/05/2018 - 12:08

La micro-brasserie Les 2 Fûts s'implantera durant l’été 2018 à Besançon dans le quartier des Vaites, rue François Rein. La fabrication commencera en septembre prochain dans un nouveau local de 300m2. Pour ce faire, les deux gérants lancent un appel au financement participatif.

photo_2_futs.png
photo_2_futs.png
PUBLICITÉ

maCommune.info : Quelle est la différence entre une brasserie et une micro-brasserie ?

Marc Fusillier : "Le terme Micro-brasserie peut être utilisé pour les installations produisant une centaine d'hectolitres par an, ce que nous envisageons !  Mon frère (Loïc) a habité plusieurs mois au Québec. Là-bas, ce mot est utilisé pour désigner les brasseries artisanales. Cela nous a inspiré pour le nom de notre propre brasserie. De plus, ça interpelle toujours un peu les gens et nous démarque des autres brasseurs"

mC : Pourquoi vous êtes-vous lancés dans cette aventure ?

Marc Fusillier : "Nous sommes les deux aînés d'une fratrie de trois garçons barbus nés à Besançon. Cela fait déjà un an que nous travaillons ensemble à la micro-brasserie Les 2 Fûts et nous sommes très complémentaires. Ce projet s’est construit petit à petit. 

Mon frère Loïc, après avoir obtenu son diplôme à l'ENIL de Mamirolle, a travaillé plusieurs années en tant que second fromagé à Fontain dans la filière Comté. Moi, j'ai travaillé dans le domaine du bois. Diplômé d'un BTS en menuiserie au Lycée du Bois de Mouchard, j'ai été embauché chez un fabricant de cuisine vers Chalon sur Saône.
Au départ, nous avions commencé à brasser chacun de notre côté pour nos amis… Il y a quatre ans environ. Puis nous avons décidé de mutualiser nos connaissances et notre matériel, de nous former, d’aller à la rencontre de professionnels... La fabrication de bière a pris de plus en plus de place dans nos vies. Poussés par nos amis et notre famille, la micro-brasserie Les 2 Fûts  a vu le jour en 2017 à Déservillers. En résumé, c'est un projet familial construit par deux passionnés de bières !"

mC : À quoi servira le financement participatif ?

Marc Fusillier : "Ce financement participatif s’inscrit dans un projet de développement de la micro-brasserie. Après un an d’existence à Déservillers, il est grand temps pour nous d’installer notre activité à Besançon. Nous avons décidé de lancer ce financement participatif pour permettre aux consommateurs, aux amis, à la famille et tous ceux qui le souhaitent… De soutenir un beau projet local. 

Suivant les différents paliers atteints, nous pourrons acheter un fermenteur de 1000L et améliorer l’accueil de la brasserie. Si l’ultime palier est atteint, nous souhaitons nous procurer une étiqueteuse automatique qui nous fera gagner un temps considérable au cours du processus d'embouteillage. Pour remercier nos généreux donateurs, plusieurs contreparties sont proposées : verres, sous-bock, tote-bag, soirée dégustations… Retrouvez toutes les modalités du financement participatif de la micro-brasserie Les2FÛTS sur https://www.tudigo.co/don/les-2-futs-micro-brasserie."

mC : Que voulez-vous proposer comme produits ?

Marc Fusillier : "Nous avons déjà cinq bières dans notre gamme : Blonde, Ambrée, Blanche, Noire et Blonde IPA.
Nous proposons des bières plutôt légères en alcool de 4,9% à 5,8 %. Nous fabriquons des produits pouvant plaire aux amateurs de bières tout comme aux consommateurs occasionnels. Toutes les étapes de fabrication sont réalisées à la main avec des ingrédients locaux et issus de l’agriculture biologique quand cela est possible. 

Suivant nos envies et ce que la cueillette en Franche-Comté peut nous offrir, nous proposons des bières éphémères. Une bière Blanche spéciale est en préparation pour cet été. Nous avons déjà réalisé une Blonde Sauvage avec du houblon récolté sur les rives du Doubs, ou encore une bière Blonde avec des invendus de pain de notre ami boulanger bio du "Chat des noisettes" à Déservillers. Toutes nos bières seront labellisées Bio pour l’ouverture de la nouvelle micro-brasserie en septembre". 

Info +

Gamme de prix : 

  • 5€ pour une bouteille de 75 cl, 
  • 28€ le carton de 6 bouteilles 
  • Et à partir de septembre, nous proposerons des bouteilles de 33cl à 2.50€. 

Facebook 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

El Internationale à Besançon : nouvelle vente exceptionnelle en entrepôt les 21, 22 et 23 novembre 2019 !

PUBLI-INFO • L’entreprise de prêt-à-porter El Internationale, implantée historiquement à Besançon depuis 1973, organise dans ses entrepôts, sa cinquième vente exceptionnelle de vêtements pour hommes et femmes. Elle se déroulera pendant trois jours les jeudi 21, vendredi 22 et samedi 23 novembre 2019 !

BMW Motorrad Savy Besançon : une équipe de professionnels et de passionnés à votre écoute…

PUBLI-INFO • La marque BMW, c'est aussi les motos, et pas n'importe lesquels puisque BMW Motorrad est reconnue pour proposer des véhicules de qualité et performants. À Besançon, le concessionnaire BMW Motorrad Savy propose toute la gamme à l'essai et à la vente : des modèles de moto plaisir, roadster, trail comme des motos de tourisme pour les plus affirmés… Découvrez les offres du moment à ne pas manquer chez votre concessionnaire.

Nièvre: les autorités de santé espèrent un repreneur pour une clinique menacée de fermeture

L'Agence régionale de Santé (ARS) de Bourgogne-Franche-Comté, après avoir suspendu mercredi l'activité de chirurgie d'une clinique de la Nièvre pour "manquements" à la sécurité, a annoncé ce vendredi chercher une solution de reprise de l'établissement, que le propriétaire veut désormais fermer

Le député européen et conseiller départemental Christophe Grudler obtient 600 000 euros de l’État pour le Grand Belfort

Depuis 2016 le fonds de péréquation des ressources intercommunales et communales (FPIC) comprend une garantie de sortie dégressive pour les territoires qui cessent d’être éligibles. Ce dispositif arrive à échéance l’année prochaine et conduira 175 territoires bénéficiaires d’une garantie de sortie en 2019 à ne plus rien percevoir en 2020. "C’est la situation dans laquelle aurait dû se retrouver la Communauté d’Agglomération du Grand Belfort pour l’année à venir" constate Christophe Grudler, député européen et conseiller départemental du Territoire de Belfort.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.26
couvert
le 19/11 à 6h00
Vent
1.28 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
95 %

Sondage