Une pénurie de bières et de sodas menace-t-elle l'Europe ?

Publié le 29/06/2018 - 10:01
Mis à jour le 29/06/2018 - 10:10

Alors que la Coupe du Monde bat son plein, cette fin de juin 2018 voit s'installer en Europe une pénurie d'un genre nouveau : le gaz carbonique, qui donne son pétillant aux bières et sodas, vient à manquer. Un vrai problème que doivent gérer les producteurs de boissons comme Coca-Cola ou Heineken

biere.jpg
biere.jpg
PUBLICITÉ

Gas World, revue spécialisée, l’a décrite comme « la pire pénurie de CO2 en Europe depuis des dizaines d’années« . Le gaz carbonique se fait rare et les marques bien connues de sodas ou bières « désespèrent » d’en trouver.

Heineken et Coca-Cola en première ligne

Le groupe Heineken dit travailler « 24 heures sur 24″  pour combler les problèmes rencontrés par leurs stocks, et prévoit des pénuries de leurs produits Amstel et John Smith’s. La marque Booker a limitée ses ventes aux grossistes à dix caisses de bières et cinq caisses pour les boissons gazeuses non-alcoolisées.

Coca-Cola a également été touché. Sa filière britannique a même temporairement suspendu une partie de sa chaîne de production, en assurant toutefois qu’il n’y aurait « pas d’impact sur l’approvisionnement ».

Pourquoi une telle pénurie ?

Les raisons de cette pénurie ? La première est évidente : avec les fortes chaleurs, la demande de boissons gazeuses a logiquement augmenté.

La seconde l’est moins, et concerne l’ammoniac, élément majeur dans la production de dioxyde de carbone. Au printemps, les entreprises d’ammoniac d’Europe du Nord sont habituellement en maintenance ; et cette année, la pause se sera allongée du fait des tendances à la baisse du marché, rendant moins intéressant pour les producteurs de se relancer rapidement.

Moins de production et plus de commandes : une coïncidence du calendrier qui étire dans les deux sens l’offre et la demande, menant à la situation d’aujourd’hui.

La situation devrait s’arranger

Mais rassurons-nous : selon Gas World, la situation devrait revenir à la normale une fois les usines relancées. Le risque de devoir regarder un France-Argentine sous un soleil de plomb et sans aucune boisson gazeuse à portée de main n’est pas encore d’actualité.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès «?Mon 1er toit comtois?», un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.48
légère pluie
le 18/10 à 3h00
Vent
3.61 m/s
Pression
1013.22 hPa
Humidité
97 %

Sondage