Une trentaine d'intermittents du spectacle dans les locaux de Pôle Emploi à Besançon

Publié le 05/05/2014 - 10:53
Mis à jour le 17/04/2019 - 14:13

Depuis 10h35 ce lundi 5 mai, une trentaine d'intermittents du spectacle ont investi les locaux de l'agence Pôle Emploi à Témis à Besançon. Armés de café et de croissants, ils souhaitent être reçus par la direction et continuer de faire valoir leur statut.

recemment_mis_a_jour52.jpg
Les intermittents à pôle emploi ce lundi 5 mai ©JB

La mobilisation continue !

PUBLICITÉ

« On est pas venu là pour vous emmerder mais pour venir discuter », c’est ce que les intermittents ont déclaré à leur arrivée dans l’agence. 

Le directeur territorial, Monsieur Guyot, et le directeur de pôle emploi Temis, Monsieur Bonnet, ont reçu les manifestants dans le hall de l’agence. Au long des discussions, ils disent s’engager à faire remonter les revendications à leurs supérieurs, en les tenant informé par la suite.

De plus, conscient du manque crucial de personnels qualifiés sur la question des intermittents relative à la centralisation (Nanterre nous concernant) Monsieur Guyot indique « faire son possible pour combler ce vide ».

Bilan de la mobilisation :

  • « Nous sommes renvoyés vers les partenaires sociaux ; Mr Guyot estime n’avoir aucun impact dans ces négociations, même si, ils sont conscients de la difficulté à venir de la mise en place de ces dits accords »
  • « Quand nous l’interpellons sur la difficulté incombé par le différé d’indemnisation, ce dernier décline d’un hochement de tête gêné. »
  • « Coté chiffres, Mr Guyot considère 600 intermittents dans la région face à nos chiffres qui se rapprochent de 250 intermittents indemnisés : info ou intox ? »

Cette action se poursuit par une AG et une distribution de tract.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Les Eurockéennes s’ouvrent en force avec la furia NTM

Les Eurockéennes s’ouvrent en force avec la furia NTM

Avec son post punk sombre, Interpol a drapé de noir le chapiteau intermédiaire des Eurockéennes jeudi en ouverture de la 31e édition à Belfort (est de la France), mais les festivaliers en ont surtout vu de toutes les couleurs sur la grande scène avec les vétérans français du rap, NTM.

Eurockéennes : des trains à tarifs réduits…

Eurockéennes : des trains à tarifs réduits…

La région Bourgogne-Franche-Comté et SNCF Mobilités mettent en place une tarification spéciale pour des allers-retours en TER à destination des Eurockéennes de Belfort du 4 au 7 juillet 2019 au prix de 4, 10 ou 24 € et au départ de toutes les gares de Bourgogne-Franche-Comté. En 2019, 30.800 festivaliers ont rejoint Les Eurockéennes en train...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.88
légère pluie
le 21/07 à 0h00
Vent
2.88 m/s
Pression
1019.88 hPa
Humidité
97 %

Sondage