Vendredi 13 : d'où vient cette superstition ?

Publié le 13/01/2017 - 13:31
Mis à jour le 13/01/2017 - 18:47

A l'occasion de ce vendredi 13 janvier 2017, nous nous sommes demandés d'où vient cette superstition pour bon nombre de Français et de Françaises. Pour certains, le vendredi 13 est un jour porte-bonheur, pour d'autres, il est une source de malheur. Depuis quand parle-t-on de superstition le vendredi 13 ? Et pourquoi ? Il faut remonter à des faits historiques du XIIIe siècle… 

1-img_5790.jpg
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

L'histoire se déroule le matin du vendredi 13 octobre 1307 où tous les Templiers de France sont arrêtés sur ordre du roi Philippe IV Le Bel (petit-fils de Saint Louis). Cet acte de violence arbitraire met alors fin à un ordre original de moines-soldats, vieux de près de deux siècles, qui s'est illustré en Terre sainte et s'est acquis puissance et richesse, s'attirant ainsi la jalousie des féodaux et la convoitise des souverains.

Ils sont interrogés sous la torture par les commissaires royaux avant d'être remis aux inquisiteurs dominicains. Parmi les 54 Templiers de Paris, 54 sont brûlés après avoir pratiqué la sodomie ou commis des crimes extravagants comme de cracher sur la crois ou de pratiquer des "baisers impudiques". L'opinion publique et le roi lui-même y voient la confirmation de leurs terribles soupçons sur l'impiété des Templiers et leur connivence avec les forces du Mal. Pour ne pas donner l'impression d'être désavoué, le pape choisit la fuite en avant et, le 22 novembre 1307, ordonne à son tour l'arrestation des Templiers dans tous les États de la chrétienté et l'ouverture d'une enquête sur leurs crimes supposés. 

Ce serait à partir de cet événement que les superstitions sur le vendredi 13 ont commencé… 

Comment appelle-t-on la phobie du vendredi 13 ? 

Attention, prenez votre souffle : on appelle cette phobie la paraskevidékatriaphobie. 

Le 13, un chiffre particulièrement surveillé… 

Au-delà du vendredi, le nombre 13 est encore plus souvent assimilé au mauvais œil, au malheur. Pourquoi ? Certains font référence à la tradition chrétienne puisque dans la Bible, lors de la Cène (le dernier repas du Christ), 13 personnes sont assises autour du Christ et parmi eux, Juda, le traître.

Le prochain vendredi 13 est prévu en octobre 2017…

(Source : herodote.net )

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Pollution aux particules fines : que faut-il faire… et ne pas faire ?

Les concentrations en particules fines (PM10) restent élevées en Franche-Comté. Pour ce mercredi 25 et jeudi 26 janvier 2017,  Atmo Franche-Comté prévoit une qualité de l'air médiocre (8/10). Vitesse limitée sur une portion de l'A 36 dans l'aire urbaine, interdiction de se chauffer au bois (agrément) et du brûlage des déchets verts. Voici toutes les interdictions et les recommandations pour passer "au mieux" ce pic de pollution....

Vendredi 13 : d’où vient cette superstition ?

A l'occasion de ce vendredi 13 janvier 2017, nous nous sommes demandés d'où vient cette superstition pour bon nombre de Français et de Françaises. Pour certains, le vendredi 13 est un jour porte-bonheur, pour d'autres, il est une source de malheur. Depuis quand parle-t-on de superstition le vendredi 13 ? Et pourquoi ? Il faut remonter à des faits historiques du XIIIe siècle… 

Besançon : Quels sont les prénoms les plus donnés en 2016 ?

Suivant la tendance française, les Bisontins sont de plus en plus originaux pour choisir les prénoms de leurs enfants. Si on retrouve en tête Léo, Jules, Louis et Paul pour les garçons, Emma, Rose, Jade et Alice pour les filles, de plus en plus de prénoms déclarés à l’état civil ne sont donnés qu’une seule fois.

Combien d’habitants dans les départements et les villes de Bourgogne Franche-Comté ?

Que faut-il retenir des derniers chiffres de l'Insee présentant la population légale au 1er janvier 2014 ? Avec 2.820.623 habitants, la nouvelle grande région rassemble 4,4 % de la population régionale de France métropolitaine. En gagnant près de 9.500 habitants depuis 2009, le Doubs est le département le plus peuplé de Bourgogne-Franche-Comté.

Besançon compte 116.690 habitants et en a perdu 702 (-0,1%) au profit, notamment, du Grand Besançon qui compte 178.853 habitants (+1.832). Vous voulez plus de chiffres ? Voici le détail !

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.21
légère pluie
le 15/12 à 15h00
Vent
2.31 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
90 %

Sondage