Violente rixe sur un parking à Planoise

Publié le 07/10/2011 - 06:36
Mis à jour le 07/10/2011 - 06:36

Jeudi vers 23h, une violente rixe a eu lieu sur le parking du Norma dans le quartier de Planoise. Une dizaine de jeunes se sont affrontés violemment, avant qu’une voiture de la BAC (brigade anti-criminalité) n’intervienne et ne stoppe la bagarre. La situation était à la limite de tourner à la rébellion lorsqu’un dispositif impressionnant est venu en renfort. Plusieurs individus sont blessés.

PUBLICITÉ

Ce jeudi à presque 23h pile, plusieurs cris violents et persistants retentissent au cœur du secteur des Epoisses à Planoise. Plusieurs jeunes s’affrontent à coup de poings et de bouteilles en verre durant une quinzaine de minutes sur le parking du Norma.

Puis une voiture de la BAC arrive et met un terme à la situation, mais l’atmosphère tourne à l’insurrection contre les forces de l’ordre, qui essuient des comportements violents et jets d’objets, avant que des renforts n’arrivent et ne calment les protagonistes.

Au total ce sont huit véhicules qui sont mobilisés : deux fourgons, quatre voitures et deux motos de police ainsi qu’une ambulance et une voiture du SAMU venus porté assistance aux blessés. Bilan : un blessé assez gravement touché au visage transporté à l’hôpital en urgence, deux plus légèrement restés sur place et une personne arrêtée. La situation est redevenue calme à partir de 23h45.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Une adolescente fugueuse de 15 ans enlève un enfant de deux ans

Une adolescente fugueuse de 15 ans enlève un enfant de deux ans

Le petit garçon a été enlevé alors qu'il jouait dehors sous la surveillance de sa famille ce mercredi 15 mai 2019 dans le quartier Planoise à Besançon. Il a été retrouvé en bonne santé vers minuit au centre-ville de Besançon. L'adolescente de 15 ans, fugueuse et connue des services de police, est toujours en garde à vue ce jeudi matin.

«Une cinquantaine» de nouveaux cas d’empoisonnements par l’anesthésiste sont suspectés

«Une cinquantaine» de nouveaux cas d’empoisonnements par l’anesthésiste sont suspectés

Un médecin-anesthésiste de Besançon, Frédéric Péchier, déjà mis en examen pour sept empoisonnements, a été placé en garde à vue ce mardi 14 mai 2019 matin dans les locaux de la police judiciaire de la ville pour être interrogé sur «une cinquantaine» d'autres cas, a-t-on appris de source proche du dossier.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.92
légère pluie
le 19/05 à 12h00
Vent
2.39 m/s
Pression
1005.05 hPa
Humidité
93 %

Sondage