Vous êtes-vous déjà retrouvé ivre alors que ce n'était pas "prévu" ?

Publié le 03/12/2014 - 16:49
Mis à jour le 03/12/2014 - 16:59

Cela peut s'appeller "tomber dans une embuscade" : vous croisez quelques amis qui se dirigent vers un bar pour boire quelques verres, vous ne voulez pas les accompagner parce que vous savez comment ça va finir, mais ils insistent. Finalement, vous y allez mais pour boire "qu'un seul verre !". Finalement, vous finissez ivre à 1 heure du matin… Dans une enquête sur les drogues légales ou illégales, le Global drug survey 2015, en association avec Libération, s'intéresse, entre autres, à la question "Combien de fois avez-vous fini plus ivre que vous ne le souhaitiez ?"

2-1044090_4528069418737_987486059_n.jpg
©alexane alfaro
PUBLICITÉ

Selon les statistiques, « plus vous êtes jeunes, plus ce genre de situation se répète, car à ces âges, on apprend plus difficilement les leçons – et les groupes de jeunes ont tendance à voir d’un mauvais œil celui qui refuse une nouvelle tournée » rapporte le site de Libération. 

C’est Adam Winstock, psychiatre londonien qui pose de genre de question pour le Global drug survey à laquelle Libération est associé avec l’association française pour la réduction des risques liés aux usages de drogues (AFR). 

Participer à l’enquête (confidentiel et anonyme) 

Ce type d’enquête de s’arrête pas à l’alcool, mais à de nombreuses autres pratiques. Tout le monde peut y participer (anonyme).  Elle s’achèvera le 20 décembre. Vous êtes concernés si :

  • vous fumez des cigarettes ;
  • vous prenez des antidépresseurs (voire vous en abusez) ; 
  • vous faites de la gonflette musculaire en utilisant des petites pilules (ou des grosses) ;
  • vous cherchez à mincir ou à vous éclaircir la peau avec des produits plus ou moins efficaces ;
  • vous faites la fête avec des produits psychotropes (cannabis, MDMA, ecstasy, etc.) ; 
  • vous vous défoncez avec du gaz hilarant ; 
  • vous vous donnez un coup de fouet avec de la cocaïne ; 
  • vous naviguez sur Internet pour acheter des drogues pas très légales… 

Et si vous avez arrêté de prendre des drogues, cela intéresse aussi la GDS, dont l’ambition est de donner la parole aux principaux concernés (les usagers) pour mieux comprendre leurs pratiques et ainsi établir de meilleures règles de précaution. 

4.700 personnes en France ont déjà répondu au questionnaire.

(Source : Libération)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

"Je suis loin d'être aux 35 heures. La mairie c'est tout le temps", déclare Adrien Pellegrini (LR), constructeur immobilier de 40 ans et maire de La Longeville (Doubs) depuis 2014. Cette commune boisée de 800 habitants, qui compte neuf fermes laitières et de nombreux travailleurs frontaliers, est située dans le Jura, près de la frontière suisse.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.29
ciel dégagé
le 16/09 à 3h00
Vent
1.03 m/s
Pression
1021.06 hPa
Humidité
90 %

Sondage