Zoom sur les peintures napolitaines et des œuvres du XVIIIe siècle

Publié le 17/07/2009 - 16:57
Mis à jour le 17/07/2009 - 16:57

Pas de grande exposition cet été au musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon. Du coup, sont mis en avant sa prestigieuse collection de peintures napolitaines du XVIIe siècle et ses chefs-d’oeuvre du XVIIIe siècle.

PUBLICITÉ
Après l’exposition consacrée aux années italiennes de Simon Vouet, le musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon invite à repartir dans la Péninsule avec une présentation de sa collection de peintures napolitaines. Issue des donations du général Donzelot, de Jean Gigoux et de Jean-Louis-Eugène Willemot ainsi que des prestigieuses collections La Caze et Campana, celle-ci compte des œuvres de Giuseppe Recco, Luca Giordano, Codazzi, Onofrio Palumbo et Massimo Stanzione.

L’été est aussi l’occasion de (re)découvrir peintures, sculptures ou dessins du XVIIIe siècle français, italien et franc-comtois conservés par le musée bisontin et notamment l’exceptionnelle série des chinoiseries de Boucher.

A noter que le dimanche, jour où l’entrée du musée est gratuite, sont organisées des visites gratuites à 16h. Le 19 juillet est justement programmée la visite «Découverte des peintures napolitaines et des collections XVIIIe».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Livres dans la Boucle 2019 : Zoom sur Atiq Rahimi, le président de la 4e édition

Livres dans la Boucle 2019 : Zoom sur Atiq Rahimi, le président de la 4e édition

Pour sa quatrième édition, Livres dans la Boucle accueillera du 20 au 22 septembre 2019 les écrivains de la rentrée littéraire et de grandes figures de la littérature française et étrangère à Besançon. Le romancier et réalisateur Atiq Rahimi, prix Goncourt 2008, présidera la manifestation et proposera plusieurs rendez-vous culturels.

Avengers Endgame : premier au box office mondial

Avengers Endgame : premier au box office mondial

(CRITIQUE) • Sorti le 24 avril 2019 dernier, le dernier opus des « Avengers » est finalement devenu plus gros succès du cinéma mondial, dépassant Avatar et ses 2,7 milliards de dollars de recettes. A Besançon aussi, il s'est imposé au public. Mais ce succès est il mérité ? Critique – sans spoil…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.13
nuageux
le 19/08 à 15h00
Vent
3.14 m/s
Pression
1018.48 hPa
Humidité
49 %

Sondage