Figure [1] in-soumise, Simone Veil

Publié le 01/10/2019 - 15:37
Mis à jour le 01/10/2019 - 15:37

Petite forme théâtrale de 30 minutes par la Compagnie Le Nez en l'air proposé dans le cadre du Festival des Mots par l’association EnVie d’Ici, le 19 octobre 2019 à la Bulle de Mélisey. D’après : Simone Veil « Non aux avortements clandestins » de Maria Poblette

Simone Veil 5 (2)
Simone Veil 5 (2)
PUBLICITÉ

A 17 ans, Simone Jacob est déportée dans les camps de Drancy, Auschwitz-Birkenau puis Bergen-Belsen. Elle en rechape un an plus tard, à la libération. Elle reprend ses études, s’inscrit à l’institut d’études politiques de Paris, puis débute sa carrière dans l’administration pénitentiaire au ministère de la justice. Elle est nommée ministre de la santé en 1974 et fait voter la loi légalisant l’interruption volontaire de grossesse, dans un climat politique extrêmement violent. En 1979, elle devient présidente du parlement européen. Plus tard elle sera élue à l’Académie française et présidera la Fondation pour la mémoire de la Shoah.

A la source du projet, le désir de la simplicité et le dénuement théâtral pour donner à voir la face cachée de la révolte. Avec le désir d’être au plus près du spectateur et au plus près du comédien, de sa parole venue témoigner d’une trajectoire bouleversante.

Et dans le souffle, les mots qui tracent, les mots qui redessinent les contours d’une existence héroïque, où l’ombre traverse la lumière, laissant apparaître des failles immenses et des humiliations, avant que ne surgisse la résistance et parfois le combat ultime de la vie et de la mort.

Allez plus loin

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.49
couvert
le 17/10 à 9h00
Vent
2.938 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
71 %

Sondage