Retrouvez toute l'actualité CC du Doubs Baumois

Stéphane Turillon n'a pas ouvert son restaurant... mais a marché jusqu'au cimetière

Action symbolique • 200 personnes se sont rassemblées ce 1er février à la mi-journée pour soutenir l'initiative du restaurateur Stéphane Turillon de la Source Bleue à Cusance dans le Doubs. Pas de repas assis mais le chef a décidé "d'ouvrir"  l'extérieur de son établissement et d'offrir des repas à la mi-journée en guise de cri d'alarme. Ce lundi matin, Bruno Lemaire  avait averti que les restaurants clandestins enfreignant les règles en servant des clients à table verraient leur accès au fonds de solidarité "suspendu pendant un mois".  

Stéphane Turillon maintient l’ouverture de son restaurant le 1er février : « C’est une désobéissance civile pacifiste »

Partagé par plus de 14.000 internautes sur Facebook, l'appel à la désobéissance du restaurateur Stéphane Turillon franc-comtois a fait le buzz. Le chef du restaurant la Source Bleue, basé à Cusance dans le Doubs, maintient son discours et son action coup de poing en ouvrant ce lundi 1er février. Jeudi dernier, il a été reçu par la préfecture du Doubs. Il a également directement interpellé le chef de l'État via les réseaux sociaux pour lui demander une entrevue à l'Élysée.

Le (gros) coup de gueule et le Buzz du chef Stéphane Turillon 

Bars et restaurants ne devraient pas rouvrir le 20 janvier, comme l’avait envisagé initialement le gouvernement. C’en est trop pour Stéphane Turillon. Le chef de la Source Bleue à Cusance dans le Doubs souhaite ouvrir quoiqu'il arrive son établissement le 1er février en dépit des mesures sanitaires. Pour faire part de son ras-le-bol, il appelle à une journée de désobéissance civile en ouvrant les restaurants le lundi 1er février 2021. Lui, affiche déjà complet ce jour là...
CHARGER LA SUITE

Critères de recherche

Période
Type de contenu