Kaos

Publié le 23/09/2021 - 00:00
Mis à jour le 13/10/2021 - 18:57

Kaos
© Stève Juretig
PUBLICITÉ

« Du monde parviennent des lueurs qui tombent comme des étoiles. Les autres sont gens de lueurs, les autres sont d’autres gens.»
C’est un classique de la littérature contemporaine pour la jeunesse qui vient de fêter ses dix ans et ne cesse d’intriguer. Né sous la plume de Jean-Pierre Cannet, Yvon Kader, des oreilles à la lune nous plonge au cœur d’un univers intérieur où pulsent poésie, beauté... et « chaos », le mot-clef qu’a choisi la metteure en scène Louise Lévêque pour signer son adaptation. Enfant trisomique, Yvon Kader a « bu de la lune » et la lune lui est restée sur le visage. Comme un satellite de sa propre vie, ce grand bonhomme sans âge vit au bord d’un monde proche et pourtant si lointain, désespéré par le sentiment de pitié qu’il suscite, par les difficultés qu’il aura à avoir un métier, fonder une famille. Et par cette face de lune qu’il ne supporte plus. Autour de lui, les voix de son entourage : parents, employeurs, collègues... à la présence sonore spatialisée et enveloppante. En écho aux mots d’Yvon Kader, les paroles effraient, harcèlent, consolent, flottent dans une étrange chambre d’enfant où dominent des tons d’or et de nuit. Au centre, un coffre à jouets d’où s’échappent des souvenirs qui peuplent le plateau. À l’horizon, un événement : le soir de Noël approche. Et cette année, Yvon Kader s’apprête à demander un cadeau vraiment surprenant...

Contacts

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.53
couvert
le 20/10 à 6h00
Vent
5.97 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
90 %

Sondage