François Chaignaud & Goeffroy Jourdain | t u m u l u s

Publié le 15/09/2021 - 00:00
Mis à jour le 13/10/2021 - 18:51

©SMITH_TUMULUS_2021_05
© © Smith
PUBLICITÉ

Danse et chant s’enracinent dans ce qu’il y a de plus fragile : muscles, poumons, cordes vocales. Certaines cultures les distinguent, en font des disciplines si éloignées qu’elles en perdent tout lien. François Chaignaud et Geoffroy Jourdain ont souhaité remonter à la croisée de leurs chemins, en proposant à une douzaine d’artistes de travailler ensemble, tout au long de trois années, à l’élaboration d’une pratique commune. L’objectif : mettre les interprètes, à titre individuel et collectif, en état de transformation ; inventer ensemble une traversée vers d’autres facultés ; excéder toute maîtrise déjà acquise pour retrouver et révéler « les (in)capacités des corps vivants face à ce qui les dépasse et les abandonne ». En puisant dans un large répertoire qui va des rythmes scandés de l’Italie baroque ou de l’ars perfecta de la Renaissance jusqu’aux chants rituels des aborigènes Bunun de Taïwan et à des pièces contemporaines telles que Musik für das Ende de Claude Vivier (1971), t u m u l u s ouvre sur l’au-delà des limites et des limitations de la vie terrestre et singulière, exposant au grand Dehors – à l’immensité polyphonique du cosmos, mais aussi aux énigmes et aux rêveries que suscite le pays des ombres – pour aiguiser les paradoxes de tout corps qui se tient entre ciel et terre, « écartelé entre éternité et matérialité ».

Contacts

Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.64
nuageux
le 26/05 à 9h00
Vent
2.49 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
26 %

Sondage