Pinocchio

Publié le 14/10/2021 - 00:00
Mis à jour le 14/10/2021 - 00:00

Pinocchio
© Stève Juretig
PUBLICITÉ

Sur une scène partagée entre décor de fête foraine et studio façon Cinecittà, les Dramaticules nous offrent une adaptation haute en couleurs et menée tambour battant du conte fantastique de Carlo Collodi. Une féérie pour petits et grands de 9 à 99 ans.
Indocile, menteur, n'en faisant qu'à sa tête de bois... Quel diable de garçon que ce Pinocchio. Et si l'on se souvient des épiques épopées d'Ubu Roi ou Don Quichotte, quel plaisir d'imaginer les Dramaticules de retour à Auxerre tirer les fils de ce conte intemporel qui est aussi un défi au théâtre. Avec des personnages à foison, humains, animaux doués de parole, figures fabuleuses d'ogre ou de fée... Avec les paysages d'une Italie rêvée où l'on voyage en ville, en forêt, en mer dans le ventre d'un squale, au pays des jouets et même dans un théâtre de marionnette ! Une certaine idée de la démesure... en somme bien ajustée à une troupe qui pratique le théâtre comme un éternel jeu d'enfant. Ce Pinocchio s'annonce comme une fantasmagorie placée sous le signe des arts forains. Toiles peintes, couleurs saturées... mais aussi artifices de cinéma - cet autre art forain - avec rails de travelling, caméras et projections. Les montagnes russes ? On embarquera sur celles des mots. Jérémie Le Louët relève que la langue très musicale de Collodi « induit, pour les acteurs, une palette de jeu tre`s large, du sublime au grotesque, du pathe´tique au terrifiant. » Ils seront six à la manœuvre pour incarner les personnages dans un spectacle en mutation accélérée... à l'image de son héros !

Contacts

Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.86
couvert
le 28/05 à 15h00
Vent
5.44 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
29 %

Sondage