A2micile : une petite entreprise qui ne connaît pas la crise

Publié le 29/07/2009 - 08:19
Mis à jour le 29/07/2009 - 08:19

Si la situation économique actuelle n’est pas au beau fixe, force est de constater qu’il existe toujours des exceptions pour défier la tendance. Parmi les affaires qui marchent figure A2micile à Besançon, une entreprise d’aide à domicile aujourd’hui en plein développement.

1248849591.jpg
Le repassage fait partie des prestations de A2micile ©carvy
PUBLICITÉ

C’est en janvier 2008 que Patrice Guigon a lancé son affaire. Le souhait de ce jeune chef d’entreprise : « créer des emplois ». Un pari réussi puisqu’il emploie actuellement 19 salariés et recrute en moyenne une personne par mois en CDI. L’activité de l’entreprise porte sur des services variés, allant du ménage au jardinage, en passant par la garde d’enfant et le soutien scolaire.

A2micile travaille aussi bien pour de grandes structures que pour des particuliers. « Les services à la personne sont un secteur porteur. Il y a un réel besoin et je dois faire face en ce moment à une grosse demande d’aide à domicile au Nord de Besançon et en Haute-Saône», explique Patrice Guigon.

Afin de répondre à une moyenne de 2 à 3 demandes par jour, Patrice Guigon va continuer à embaucher une voire deux personnes par mois. Son exigence en tant que recruteur est de trouver du personnel qualifié capable d’assurer un service de qualité. « Si mon entreprise marche aussi bien aujourd’hui c’est grâce aux salariés qui véhiculent une bonne image », assure-t’il. Son activité doit également une part de sa réussite au Chèque emploi service universel (CESU) et à la possibilité pour ses clients de bénéficier d’une réduction d’impôts de 50%.

Quoi qu’il en soit, le bilan est plus qu’optimiste pour cette petite entreprise qui recrute aussi bien à l’ANPE, qu’à travers le dispositif du Plan local pour l’insertion et l’emploi. « Il n’y a pas vraiment de limite d’âge. Je recherche avant tout de la compétence et un savoir être indispensable pour le type de services que nous rendons », conclu le chef d’entreprise. Une ouverture qui donne du baume au cœur.

Bridget

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Produits bio : l’UFC-Que Choisir dénonce les marges des grandes surfaces

Produits bio : l’UFC-Que Choisir dénonce les marges des grandes surfaces

L'association a analysé les prix des produits bio en grandes surfaces pendant un an. Les marges brutes sont, en moyenne, 75% plus élevées que pour des produits conventionnels. L'UFC-Que Choisir pointe "les marges excessives" réalisées par la grande distribution sur 24 fruits et légumes bio.

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Pour la 15ème année consécutive, l’UNEF publie son classement des villes selon le coût de la vie pour les étudiants. Augmentation des loyers, restauration universitaire plus onéreuse, "explosion" des frais pour les étudiants étrangers: étudier en France coûtera plus cher l'année prochaine, a calculé le syndicat étudiant Unef. Sur 42 villes analysée, Besançon arrive en 34e position. Dijon, en 28e position est une ville plus chère pour les étudiants selon la même étude.

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

OFFRES D'EMPLOI • Envie de rejoindre un environnement qui bouge ? Intégrez une équipe de 50 collaborateurs au sein d’une entreprise tant grandissante que stimulante et découvrez de nouvelles possibilités avec LEO & Associés ! Plusieurs postes sont à pourvoir : Commercial clientèle Particuliers et/ou Professionnels, Chargé de clientèle Entreprise, Gestionnaire sinistres spécialisé ou non (flottes, construction), Gestionnaire administratif assurance et Assistant(e) polyvalent(e) d’accueil.

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Pour celles et ceux qui ont peur de ne pas réussir leurs saucisses, brochettes ou autres viandes, "il n'y a plus de soucis à avoir avec le barbecue Traeger", selon Aurélien Philippe, vendeur en électroménager au magasin Boulanger à Besançon qui précise que "cela ne peut pas brûler, car on ne met pas directement les aliments en contact avec la chaleur".

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le mois de mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert Beaux-Arts au centre-ville de Besançon. La case de Sophie propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.4
partiellement nuageux
le 25/08 à 15h00
Vent
2.55 m/s
Pression
1018.25 hPa
Humidité
36 %

Sondage